Mardi 1 juillet 2014 2 01 /07 /Juil /2014 16:11

"Les sentiments sont plus importants que la politique."


Anya DANJ


Bon, par où commencer.

Certains de mes camarades, passionnés de politique, vont se plonger dans les textes de loi, dans les déclarations publiques, les chiffres de ci, de ça.

Mais mes méthodes sont différentes.

Je me base sur le principe que les idées sont beaucoup plus puissantes que les détails techniques de la lutte.

À quoi bon défendre le machin-isme si au final tout ce qu'on apporte n'est que haine et terreur ?

peace and love multicolore
Peace and Love est beaucoup plus puissant que n'importe quel changement de texte de loi.

Au départ je voulais convaincre les gens uniquement avec la logique. J'ai changé d'attitude. J'ai compris que les moteurs irrationnels comme la peur et la beauté étaient beaucoup plus puissants que les moteurs rationnels, et c'est pourquoi je les ai mis au service de la cause que je défends. Voilà pourquoi je cherche autant à susciter l'espoir.

Réjouissons-nous ! Un nouveau monde est à construire.

to the new world.2

Par Bête spatio-temporelle - Publié dans : Idées de politique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 1 juillet 2014 2 01 /07 /Juil /2014 15:58

Vous êtes-vous déjà demandé comment fonctionnent les panneaux solaires ?

Étudiant en sciences de la matière, j'ai fait comme d'autres le même constat : il est difficile de trouver sur Internet une explication correcte de comment ça marche.

L'explication que je propose est, je l'espère, simple et claire. Vous qui ne connaissez rien êtes avantagés par rapport aux spécialistes, parce qu'ils sont bloqués par des préjugés ;-) .

À quoi ressemble une cellule photovoltaïque ?

mono_crystalline_si_solar_cell.jpg
Une cellule photovoltaïque au silicium.

Un panneau (ou module) photovoltaïque est composé de plusieurs cellules.

solar module
Des panneaux photovoltaïques au silicium.

Parlons maintenant avec des schémas.

 

solar_cell_figure.png

 

Le but d'une cellule photovoltaïque est de transformer un flux de lumière en un courant d'électrons, autrement dit, de l'électricité. On va chercher à détacher des électrons des atomes de l'intérieur de la cellule et les pousser jusqu'à un contact électrique qui sera la sortie.

 

Cette transformation de la lumière en électrons libres se fait par un phénomène appelé "effet photoélectrique" que l'on observe avec les matériaux semi-conducteurs.

 

effet photoelectrique

Des particules de lumière arrivent sur le matériau et parfois, sont absorbées et libèrent un électron.

 

Les électrons sont désormais malléables, reste à les pousser jusqu'à la sortie de la cellule, et au circuit électrique, une partie pourra alors alimenter des appareils, une autre reviendra par l'entrée dans la cellule.

Comment mettre les électrons libres en mouvement ? C'est à ce niveau-là que les choses ne sont pas bien expliquées...

Pour rendre les choses plus simples, nous concevrons l'électricité comme un fluide.


Analogie hydraulique :

Voltage : dénivelé
Ampérage : débit
Quantité de fluide électrique : quantité d'eau

Le fonctionnement d'une cellule photovoltaïque se résume dans ce formalisme à ce schéma :

cellule solaire fluide

Une pluie inégale dûe à l'effet photoélectrique alimente le système en fluide électrique. L'inégalité de la pluie est recherchée, car c'est elle qui est le moteur du fluide électrique. Ce qui se passe est une diffusion permanente des électrons : trop serrés, il se poussent.
Le terme asymétrie est utilisé par les chercheurs pour parler de cette différence de concentration en fluide électronique.

 

Un petit peu de vocabulaire :

 

effet photovoltaïque = effet photoélectrique + diffusion des électrons.

 

Regardez le schéma attentivement. ll est très mécanique, fiez-vous à votre intuition. Allez-y, je suis sérieux.


Est-ce qu'il y a quelque chose que vous n'avez pas compris ? N'hésitez pas à poser des questions ou émettre des remarques ^_^ .

 

Notes :

 

1 : En vérité, ce ne sont pas les électrons, mais une énergie qui voyage. Avec l'électricité, l'énergie se déplace à une vitesse proche de celle de la lumière, mais les électrons se déplacent beaucoup plus lentement...

Par Bête spatio-temporelle - Publié dans : Énergétique - Communauté : Sauvegarder notre planète
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 9 juin 2014 1 09 /06 /Juin /2014 14:22

J'ai appris l'existence d'une plate-forme de blog spécialisée dans les images, comme je suis un touche-à-tout j'ai décidé d'y publier mes montages graphiques.

Le murmure du flash

J'ai vécu quatre ans à Grenoble. Cette grande ville, il y a de quoi en pleurer. Comme il vaut mieux en rire qu'en pleurer, j'ai décidé de faire des blagues avec l'image du Grenoblois asociable qui vit tout seul, certains diront autiste. Je remercierai ceux qui crieront au scandale, cela favorisera la diffusion de l'information.

Petite mise en bouche avec ces images pas innocentes :

grenoblois crawl

Par Bête spatio-temporelle - Publié dans : Montages graphiques
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 6 juin 2014 5 06 /06 /Juin /2014 21:18

drapeau rouge corentin

Le drapeau rouge représente le sang qui a été versé par le peuple dans sa résistance à l'oppression.


Il est le symbole des vies qui ont été sacrifiées pour obtenir les avancées passées, ainsi que les avancées futures.

Par Bête spatio-temporelle - Publié dans : Politique
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 6 juin 2014 5 06 /06 /Juin /2014 21:15

Quand on est plusieurs à remarquer une chose, il est permis de moins douter...

J'ai lu un article de Wikipédia qui disait que la précarité et l'isolement social sont un danger pour la santé mentale. Je suis un lien, je tombe sur l'article qui parle de l'isolement social.

Que disent-ils ?

Que l'isolement survient lorsqu'un individu est trop différent, par exemple à cause de différences culturelles ou d'une personnalité extrême sans être pathologique. Je pense à Jean-Luc MÉLENCHON, qui est capable du meilleur comme du pire et qui a besoin qu'on le surveille...

Ils disent que c'est plutôt la qualité des interactions sociales que la quantité qui compte. Pour ma part, y a des jours où je parle à des caissières 2 ou 3 fois et où je ressens à la fin un profond vide social, alors que d'autres jours, un simple petit mot par mail peut égayer ma journée... Et puis aussi, une personne qui voit 20 personnes par jour mais toujours les mêmes (collègues/famille/guichetiers) et qui vit la routine, le métro-boulot-dodo, sera en profond isolement social, manque de vie sociale, et je pense qu'à la longue ça devient pathologique... :-(

Ils disent que les téléphones portables, les jeux-vidéo et Internet pourraient conduire à l'isolement social. Sans déconner ? C'est ce que je constate tous les jours en voyant les jeunes. Ils auraient dû ajouter : les écouteurs.

...

Je suis un chercheur scientifique, je suis à la recherche de savoirs nouveaux. Je m'avance en hypothèses dans plusieurs directions, et quand je vois que des gens sont d'accord avec moi, ça fait chaud au coeur... :-)

Par Bête spatio-temporelle - Publié dans : Sciences de la société
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés