Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 14:27

Salut à tous ! :-)

L'étoile du marin se poursuit à l'adresse suivante :

 

https://etoiledumarin.wordpress.com/

 

Bon voyage, matelot !

Published by Bête spatio-temporelle - dans L'étoile du marin
commenter cet article
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 16:38
L'océan et le ciel

Elle ne sait pas que je l'aime
Océan ou ciel ? Il nous faut partir
De l'ombre les couleurs du bonheur vont surgir
Dans mon esprit des graines de joie je sème

Rêve d'océan, le bond d'un dauphin
Une brise de saumure agréable au matin
Le pirate Nemo nous présenterait les coraux
C'est une liberté qui se déguste en bateau

Rêve de ciel, l'arc-en-ciel aux confins
L'horizon se couvre de plaisirs et de crins
L'aventurier Icare y trouverait son meilleur char
C'est une évasion mécanique au goût rare

Fantasmes, que le bonheur m'emporte !
Succès ou échec ? Un jour le choix viendra
Un soleil, une philae longue et forte
A minima un bijou beau et froid


... car mes fantaisies l'emporteront toujours sur le souci

Published by Bête spatio-temporelle - dans Poésie
commenter cet article
22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 14:39

"Si les gens savaient comment fonctionne le système bancaire, le lendemain ils feraient la révolution."

 

Un économiste dans le film Demain


Je m'intéresse peu à l'économie. En tant que personne de gauche, je n'offre que mépris à cette discipline au service des capitalistes.

Je déconne ! Mais oui je vais m'y intéresser ! Marx ne sera pas assez, je vais tenter d'apporter ma propre pierre à l'édifice ! ^_^

On y vient, matelot. On nous parle souvent de la croissance économique. Croissance de quoi, déjà ? Du produit brut. Le produit brut, c'est quoi ? C'est le total en argent de ce que les gens et les entreprises ont acheté.

Exemple : imaginons un petit monde où il y a exclusivement une entreprise de confiseurs, une ferme de canne à sucre et une bande de gamins avides de bonbons. Supposons que le confiseur achète son sucre à la ferme, et le reste (colorants...) à l'extérieur. Dans ce petit monde sucré, le produit brut égale la somme de :
 

  • l'argent gagné par la ferme en vendant le sucre ;
  • l'argent gagné par le confiseur en vendant les bonbons.


En somme, le produit brut est un bon indicateur de l'activité économique et permet de se faire une idée de la santé économique d'un pays.

 

Ce qui ne va pas avec cet indicateur, c'est qu'il ne marche que s'il y a de l'argent. Plus précisément : de la valeur marchande. Que dire des plats offerts par les parents aux enfants ? Des cadeaux offerts à Noël, aux anniversaires, ou n'importe quand ? Que dire de l'économie gratuite ?

Dans l'optique de mesurer l'importance de l'économie gratuite, j'ai inventé un nouveau concept : le produit gratuit. Le produit gratuit, c'est l'ensemble des "échanges" économiques qui ont lieu suivant le principe de gratuité. Comment mesurer le produit gratuit ? Il y a deux méthodes.

 

  • Compter le nombre de biens donnés gratuitement.
  • Compter le nombre d'heures de travail offertes sous forme de bien.


On pourrait étendre cette définition aux services.

Au final, le produit gratuit est un indicateur qui permet de se faire une idée de la générosité dans un territoire donné.

Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise pour conclure ? Ben c'est simple !

Offrez des fleurs !

Published by Bête spatio-temporelle - dans Économie
commenter cet article
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 20:35

Avec l'architecture contemporaine, il y a quelque chose qui ne va pas. J'offrerai ici une critique constructive.

 

Dans un premier temps, je vais critiquer l'architecture contemporaine en disant que oui, c'était mieux avant. Dans un second temps, je vais donner des exemples contemporains qui mériteraient d'être plus suivis.

 

I Critique de l'architecture contemporaine
II Exemples à suivre

 

I Critique de l'architecture contemporaine

 

1- L'architecture contemporaine par l'exemple
2- Comment c'était avant

 

1- L'architecture contemporaine par l'exemple

 

L'architecture contemporaine ne fait assurément pas dans l'esthétique. Je vous donnerai ici deux exemples.

Critique constructive de l'architecture contemporaine

Ci-dessus, le cliché d'un immeuble à Reykjavik, la capitale de l'Islande. Il est pas trop moche, me direz-vous : toit incliné, baies vitrées, quelques protubérances... Mais vous ne trouvez pas que ça manque de couleurs ? Ça les aurait tué de rajouter de la peinture rouge, bleue, verte ? De faire des dessins avec cette peinture ?

Critique constructive de l'architecture contemporaine

Le gratte-ciel que vous voyez ci-dessus s'appelle l'Empire State Building. C'est le plus grand gratte-ciel de la ville de New York. Sa coiffure est assez travaillée, mais que dire de sa base ? Elle aurait pu avoir des arcades, ou plein de petites tours qui juxtaposent la grande. Quant à la couleur, que dire ? C'est quand même vachement terne.

 

J'ai été gentil, j'ai pris des exemples corrects. Je ne vous parle même pas de ces immeubles tristes, gris et crasseux, sans courbes ni originalité.

 

2- Comment c'était avant

 

Avant, quand on voulait faire dans le spectaculaire, il faut reconnaître que ça avait plus de gueule. Voyez plutôt.

Critique constructive de l'architecture contemporaine

Ah oui, ça n'a rien à voir ! Voyez cette tour centrale pointue, ces tours carrées ! Voyez ces vitraux, ces arcades ! Et tant d'ornements !

Critique constructive de l'architecture contemporaine

Dans une civilisation plus éloignée, le temple d'Angkor Vat. Voyez comme les ornements sont somptueux. Coucou les gens ! Ça fait quoi d'avoir votre gueule sur Internet ?

 

L'architecture, c'était mieux avant. Mais il y a encore de l'espoir !

 

II Exemples à suivre

 

1- Architecture troglodyte
2- Architecture dans les arbres
3- Une fibre écolo avec l'Heliotrop
4- Le génie de Hundertwasser
5- Conclusion

 

1- Architecture troglodyte

 

Phénomène que je juge récent, il semble y avoir un gain d'intérêt pour les maisons hors normes. Arrêtons-nous un instant sur un exemple que j'ai vu sur facebook : l'habitat troglodyte (dans une grotte). Bon à savoir, il y a plusieurs styles.

Critique constructive de l'architecture contemporaine

OK, l'image ci-dessus n'est pas du mec sur facebook qui parlait de ça. Elle permet toutefois d'illustrer.

 

La maison troglodyte possède des avantages indéniables. Tout d'abord, une harmonie avec l'environnement, une fusion avec l'extérieur qu'on ne retrouve pas avec une maison hors-sol. Deuxièmement, c'est une maison bien isolée thermiquement, on fait grave des économies de chauffage ! En effet, le sous-sol à tendance à n'être ni trop chaud ni trop froid. Ensuite, en construisant une maison troglodyte, on creuse, par conséquent on crée du matériau. Du sel ? Un bout de métal ? Cool.

 

Enfin, une architecture troglodyte généralisée permet de faire de la place pour les arbres et les plantes en surface.

 

2- Architecture dans les arbres

 

Deuxième architecture hors normes, l'architecture dans les arbres. Là aussi, on rencontre plusieurs styles.

 

Critique constructive de l'architecture contemporaine

L'image ci-dessus est une des plus élégantes que j'ai pu voir. On a un mélange harmonieux de plan d'eau, d'arbres et de bateau pirate. Il y a un côté Disneyland indéniable, et c'est à ça que l'on voit que Disneyland, c'est le rêve.

 

3- Une fibre écolo avec l'Heliotrop

 

Tendance nouvelle, certains architectes se mettent à l'écologie. C'est le cas de l'allemand Rolf DISCH, qui en tant que bon Fribourgeois a su se faire plaisir en se construisant une maison à la pointe de la modernité. Ci-dessous, l'Heliotrop.

Critique constructive de l'architecture contemporaine

Cette maison possède une toiture en panneaux photovoltaïques. Grâce à l'énergie reçue, elle pivote et fait face au Soleil en permanence. La maison est équipée d'une tuyauterie thermique moderne, et il y a fort à parier qu'elle est bien isolée.

 

4- Le génie de Hundertwasser

 

Hundertwasser est un génie. Cet architecte du XXème siècle épris de la forme spirale a su casser les codes et construire en couleurs, construire en courbes. Aujourd'hui, il peut se targuer d'avoir construit des bâtiments parmi les plus magnifiques de son époque. Quelques images parleront.

 

Critique constructive de l'architecture contemporaine

Puis plus monumental.

Critique constructive de l'architecture contemporaine
Critique constructive de l'architecture contemporaine

Merci à Juliette pour m'avoir fait connaître cet artiste.

 

5- Conclusion

 

Mais pourquoi l'architecture contemporaine est-elle aussi laide ? Un étudiant en architecture m'avait dit que les ornements étaient rares car ils coûtaient cher. Je ne doute pas que les écoles d'architecture formatent à la tristesse, Hundertwasser lui-même n'a pas fini ses études d'architecture. Toutefois, ceci n'est pas une fatalité.

 

Architectes, vous êtes libres ! Faites de vos plans un rêve, et de votre rêve une réalité !

Published by Bête spatio-temporelle - dans Architecture
commenter cet article
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 19:17

Les lecteurs attentifs l'auront peut-être remarqué, j'ai tendance à être assez vénère ces derniers temps. Ne vous attendez pas à du langage raffiné, sincèrement je n'ai pas l'esprit à ça.

 

On y arrive. Nouveau coup de gueule. Sur quoi déjà ? Ah oui, les télécoms.

 

J'en ai ras-le-bol des gens de ma classe à la fac. J'ai 26 ans et ils en ont 18, bonjour le décalage ! J'en parlais à un inconnu sympa à Leclerc, il m'a dit que c'était la communication.

 

Ah mais c'était donc ça ? Je les trouve froids et inintéressants, pas étonnant ! Ils passent plus de temps sur leur smartphone à la con qu'à se parler pour de vrai.

 

Le mec avec qui j'en ai parlé, il était d'accord avec un truc. Avec les télécoms, on se permet des violences qu'on ne se permettrait pas si on avait la personne en face de soi.

 

ILS PARLENT TROP LOIN, TROP VITE.

 

Franchement j'ai l'impression de vivre dans une société de tarés, avec une génération de tarés qui préfère s'abrutir avec facebook et des jeux-vidéo de casual gamer à la con plutôt que de se documenter et de s'instruire avec cette magnifique mine d'informations qu'est Internet.

Rien de tel qu'un bon smartphone pour se lobotomiser.

Rien de tel qu'un bon smartphone pour se lobotomiser.

Un peu de télécoms ça peut pas faire de mal (une lettre d'amour !). Mais là ça prend des proportions monstrueuses. C'est extrême.

 

J'en ai ras-le-bol de ces autistes du XXIème siècle à qui on ne peut même pas parler dans le tramway parce que ces débiles ont des écouteurs.
J'en ai ras-le-bol de ces pétasses qui n'ont rien dans le crâne et n'ont rien à dire, autant parler avec un chat c'est aussi amusant.

 

D'habitude je pisse sur les bourgeois, mais là ça fait tellement de monde qui me casse les couilles que je crois que ma vessie ne tiendra pas le choc.

Published by Bête spatio-temporelle - dans Analyses de l'actualité politique
commenter cet article
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 18:47

Mise à jour 2016/3/9 : Cet article a tendance à être antiféministe. Lisez plutôt celui-ci : http://etoiledumarin.over-blog.com/2015/11/femmes-ayez-de-l-ambition.html

 

Non franchement je craque, il faut que je parle de ça.

 

Je fréquente le milieu militant, et je commence à en avoir marre du comportement des féministes extrémistes. La cause est juste, mais là elles exagèrent... Vous voulez des exemples ?

 

  • Le dernier truc qui m'a fait chier... J'ai dit à une féministe qu'elle était belle. N'importe quelle personne normale aurait répondu quelque chose du genre "Merci c'est gentil ! :-)". Mais ça l'a dérangé, elle m'a expliqué que ça faisait comme si je la considérais comme un objet sexuel. Platonique, la meuf ? Ou alors juste vachement tordue ?
  • Je parlais d'aïkido et une féministe m'a dit que prendre le poignet d'une personne, ça pouvait être une agression. Le jour où je lui mettrai un coup de poing dans la gueule, on reparlera de ce que c'est qu'une agression :-D .
  • Une camarade sur facebook dénonçait le viol avec une multitude d'images de femmes où à chaque fois ça disait (je traduis) "Pas si je n'ai pas demandé.". Alors oui c'est vrai, il faut respecter le consentement, mais là c'était profondément déprimant et dégoulinant de négativité...
  • Un truc assez gratiné que j'ai vu sur une affiche du planning familial. On voyait une femme et un homme qui regardaient chacun dans leur pantalon... et le texte disait en gros : "ET ON NOUS DIT QUE C'EST ÇA LA DIFFÉRENCE ?". Le sexe biologique est moins important que le sexe social ? Faites des gosses.
  • Pour dénoncer le caractère coincé des États-Uniens, ma mère m'a raconté une histoire. Aux USA, y avait un mec habillé en père Noël avec des femmes déguisées en farfadets, quelque chose du genre. C'était dans un but commercial. Pour rigoler, le mec met une main au cul à une des femmes. Après, la femme fait un procès contre lui. Et une féministe que j'ai vue a dit qu'elle avait raison ! Un jour un mec est venu vers moi et m'a fait un bisou sur la bouche. C'était bizarre et un peu agressif, mais je lui ai pas fait un procès.

 

C'est des malades...

 

J'en ai parlé avec ma mère, et elle a eu des propos que je trouve raisonnables. Elle a dit qu'elle était féministe. Elle a dit que ces féministes extrémistes étaient des gens qui étaient mal dans leur peau. Qu'elles voient tout sous le filtre de la domination des hommes sur les femmes. Qu'elles étaient négatives et agressives. Que c'étaient des gens qui ne savaient pas profiter des choses de la vie.

 

Par pitié, laissez-nous décompresser ! Moi quand je fais l'amour, j'ai pas envie de penser à ces trucs-là.

Published by Bête spatio-temporelle - dans Analyses de l'actualité politique
commenter cet article
21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 17:12

En lien ci-dessous, une version pdf téléchargeable.

 

http://www.fichier-pdf.fr/2016/01/21/amazone-prince-sorciere/

 

Il était une fois un clan de femmes amazones. C'était un clan ancestral renommé. Elles s'entraînaient tous les jours comme des malades, c'étaient des vraies warriors. Elles étaient minces et super musclées, du coup elles pouvaient faire des trucs du genre danser comme des hyperactives sous cocaïne, soulever des gros rochers énormes de trois-mille tonnes, ou encore mettre une grosse baffe aux pétasses qui ne supportent pas de dormir avec un petit pois sous le matelas, parce que franchement, c'est vraiment des grosses pétasses.


Un jour, une amazone jeune et ambitieuse décida de partir à l'assaut d'un château. On racontait que ce château était tenu par une sorcière terrible et qu'elle tenait prisonnier un prince beau et jeune. Le prince avait la réputation d'avoir un pénis très volumineux. L'amazone partit alors à l'assaut du château en mouillant copieux dans sa chatte, parce que les grosses bites, elle adore ça.
Une fois dans le château, l'amazone tombe sur le prince. C'était un gros con. Il avait la peau blanche, les yeux bleus, les cheveux longs, blonds et raides, franchement on aurait cru un dieu viking, mais un dieu viking auquel on aurait aspiré la totalité du cerveau par les trous de nez puis on en aurait servi la bouillie dans un plat spaghetti à un gros méchant trou noir quantique, comme ça on est sûr qu'il reste rien.
La sorcière arrive. Elle est vieille, elle a des verrues et elle est fringuée comme une clocharde.


Amazone : Prince ! Je suis venue vous sauver.
Sorcière : C'est mon mari ! T'es venue là pour le kidnapper !
Prince : Sorcière, protégez-moi ! Je suis vraiment trop gland.
Amazone : Sorcière, t'es une salope ! Tu pues ! T'as des aphtes dans la chatte !
Sorcière : Pas du tout, je peux changer d'apparence à volonté.


Et là, la sorcière se métamorphosa en un putain de canon. Elle avait tout : le visage, les fesses, les seins...


Amazone : (En italique c'est ce qu'elle pense.) Putain ! Elle est plus belle que moi ! Sorcière, tu vas crever !


Et là, c'est le putain de duel de la mort qui tue. La sorcière lance une boule d'énergie magique sur l'amazone. L'amazone tape dessus avec son épée, la boule repart dans la direction de la sorcière. La sorcière tape dans la boule avec sa main magique, et ainsi de suite, c'est un échange un peu comme un match de tennis mais en vachement plus mortel. À la fin, la sorcière se prend la boule dans la gueule, elle tombe par-terre. L'amazone lui saute dessus et lui enfonce son épée dans le ventre, la sorcière elle crève.


Prince : Amazone, nique-moi ! Je suis vraiment trop gland.


L'amazone et le prince se marièrent. Ils vécurent heureux comme des sado-masos enchaînés devant la Star Academy et eurent beaucoup d'enfants. Mais comme le prince était un gros gland et qu'ils avaient pas le temps s'en occuper, ils sont tous devenus des gros cons. Elle était attirée par une grosse bite comme une mouche à merde attirée par une lampe halogène, et au final elle a ruiné son clan.

Fin

Published by Bête spatio-temporelle - dans Nouvelles
commenter cet article
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 00:37

Depuis quelques temps, je crée et publie des vidéos sur Youtube.

 

J'ai pour projet une série en dessin-animé nommée "Concepts en folie !", qui expliquerait de manière déjantée des concepts scientifiques avec des images de personnages de romans ! Aussi prévue, une vidéo nommée "Petite bourgeoise", qui dénonce la cruauté de la fin de non-recevoir.

 

Je publie sous le pseudonyme BeteSpatioTemporelle. Voici le lien vers ma chaîne :

Soyez indulgents, je suis encore un youtubeur débutant.

 

Je vous laisse visionner ma dernière création : une vidéo de vulgarisation popularisation sur la voiture à hydrogène.

Published by Bête spatio-temporelle - dans Arts
commenter cet article
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 00:29

Depuis quelques temps, je crée des images artistiques pour le site DeviantArt.

 

Bien qu'il m'arrive de traiter d'autres sujets, j'ai pour spécialité de créer des images sur le thème des énergies renouvelables. Mon but est d'offrir une vision esthétique et artistique, tout comme le font très bien les graphistes sur le thème de l'astrophysique.

 

Je publie sous le pseudonyme corentinblue. Voici le lien vers ma galerie :

 

 

Je vous laisse savourer ma dernière création : Amazing Oasis, l'oasis magique où on concentre la lumière du Soleil.

Corentin CHAROUSSET sur DeviantArt !
Published by Bête spatio-temporelle - dans Arts
commenter cet article
22 décembre 2015 2 22 /12 /décembre /2015 12:09

L'énergie éolienne est peut-être le meilleur exemple d'une technologie ancienne remise au goût du jour. Avant le choc pétrolier de 1973, l'énergie du vent appartenait au passé ; suite au choc pétrolier, elle est aujourd'hui considérée comme une technologie d'avenir. L'histoire de l'énergie éolienne incite à la conservation des techniques anciennes, car avec elle, on sait que les technologies d'hier peuvent devenir les technologies de demain.

 

Quelle évolution a subi l'énergie éolienne au fil des âges ? Quels sont les grands principes utilisés par les ingénieurs ? Quels sont les aspects économiques qui favorisent ou freinent son développement ?

 

I Antiquité et Moyen-Âge
II Ère capitaliste avant 1973
III Ère capitaliste après 1973

 

I Antiquité et Moyen-Âge

 

L'énergie éolienne a été utilisée très tôt dans l'histoire de l'humanité. En - 5 000, elle faisait naviguer les bateaux le long du Nil1. Comment le vent faisait-il avancer les bateaux dans la direction désirée ? Imaginons un bateau avec un mât, sur ce mât est attachée une voile. On a remarqué qu'un vent soufflant suffisamment fort sur la voile pousse la voile et le bateau avec. Il suffisit alors d'orienter la voile dans la bonne direction pour aller là où on le souhaite. Si malheureusement le vent souffle dans le sens contraire à celui voulu, on range la voile et on attend qu'un vent favorable vienne.

 

L'ingénieur Héron d'Alexandrie (né en 10) a conçu un orgue utilisant l'énergie du vent. Ci-dessous, une reproduction de ce à quoi pouvait ressembler cet orgue2.

Brève histoire de l'énergie éolienne

Les plus anciens moulins à vent connus remontent à la Perse du IXème siècle. C'étaient des moulins à axe vertical de style panémone3.

Un moulin de style panémone.

Un moulin de style panémone.

Au XIème siècle, au Moyen-Orient, on utilisait des moulins pour produire de la nourriture. L'idée a été amenée en Europe par des marchants ambulants4. Cette idée est toutefois contestée par l'historien Lynn WHITE Jr., selon qui le moulin européen était une invention indépendante. Les moulins européens (à axe horizontal) étant d'un style différent des moulins du Moyen-Orient (à axe vertical), il est selon cet historien peu probable que les Européens aient imité les orientaux5.


Du Moyen-Orient et d'Asie centrale, le moulin à vent se répand en Chine et en Inde6. Vers l'an 1 000, des moulins à vent étaient utilisés pour pomper l'eau dans le processus de fabrication du sel7.

 

Plus du quart du territoire des Pays-Bas se trouve sous le niveau de la mer8. Cet état artificiel est maintenu par l'usage permanent de pompes qui repoussent l'eau jusque dans la mer. Vers l'an 1 000, l'énergie requise au fonctionnement des pompes venait des moulins9.

Des moulins aux Pays-Bas.

Des moulins aux Pays-Bas.

C'est grâce à l'énergie éolienne que l'Europe a pu découvrir l'Amérique au grand jour. En effet, les trois bateaux affrétés par Christophe COLOMB (la Pinta, la Nina, la Santa Maria) étaient propulsés par le vent.

Vue d'artiste de la Santa Maria.

Vue d'artiste de la Santa Maria.

À l'époque de Vauban (ministre de Louis XIV), la France comptait 16 000 moulins à vent10.

 

En résumé, l'énergie éolienne était un mème11 à succès pendant l'Antiquité, et l'adoption du christinanisme en Europe n'y a rien changé. Tout se chamboule avec l'arrivée de la révolution industrielle.

 

II Ère capitaliste avant 1973

 

L'arrivée de l'ère capitaliste avec sa révolution industrielle représente un effondrement important pour l'énergie éolienne. Les bateaux à vapeur remplacent les voiliers. C'est aussi le déclin des moulins à vent. À la fin des années 1700, la capacité installée était de 1 500 MW. Ce niveau n'a été atteint par la suite qu'à la fin des années 198012.

 

Toutefois, l'éolien persiste.

 

Aux États-Unis, Charles F. BRUSH (1849-1929) met au point en 1887-1888 la première éolienne à fabriquer de l'électricité. Elle avait pour but d'alimenter sa maison en électricité13. Comme vous pouvez le constater ci-dessous, c'est une grande éolienne pour un jardin.

L'éolienne de Charles F. BRUSH. Elle pèse 3,6 tonnes et alimente un générateur de 12 kW. Notez le nombre important de pales.

L'éolienne de Charles F. BRUSH. Elle pèse 3,6 tonnes et alimente un générateur de 12 kW. Notez le nombre important de pales.

En 1890, le Danois Poul LA COUR (1846-1908) conçoit une éolienne génératrice d'électricité permettant de fabriquer de l'hydrogène avec une réaction d'électrolyse de l'eau. Comme vous le savez probablement, la formule chimique de l'eau est H2O. H est l'élément hydrogène, O est l'élément oxygène. La réaction d'électrolyse de l'eau sépare les H et O de l'eau en deux gaz.

 

2 H2O -> 2 H2 + O2 14.

 

H2 est le gaz dihydrogène (que l'on appelle par abus de langage hydrogène). O2 est le gaz dioxygène (que l'on appelle par abus de langage oxygène). Fin de la parenthèse.

 

Poul LA COUR mène en 1891 des recherches en soufflerie. Il découvre que des turbines à rotation rapide avec peu de pales produisent plus que des turbines à rotation lente avec beaucoup de pales15. Ce grand principe fait qu'aujourd'hui nos éoliennes ont 3 pales au lieu des 4 pales classiques des vieux moulins à vent.

 

Malgré des innovations, l'éolien ne tient pas la concurrence face au pétrole et au charbon et ne constitue qu'un élément très minoritaire dans le paysage énergétique. Les choses vont commencer à changer en 1973.

 

III Ère capitaliste après 1973

 

En 1973, le prix du pétrole augmente soudainement. Les pays riches comme les États-Unis se rendent compte qu'ils sont dépendants des pays riches en pétrole et que si ces pays riches en pétrole le voulaient, ils pouvaient couper l'alimentation en pétrole. D'où l'idée de devenir autonome. Les énergies renouvelables que sont le soleil, le vent, l'eau, sont disponibles partout et gratuitement. Il est par conséquent plus facile d'être autonome avec elles.


Dans la foulée, une réflexion sur l'épuisement des ressources et la pollution se met en place ; la mouvance de l'écologie politique fait ses débuts vers 1962 avec le livre Silent Spring de Rachel CARSON.

 

L'énergie éolienne est une énergie solaire indirecte. Cela signifie que l'énergie du vent vient de l'énergie solaire reçue par la Terre. À titre d'indication, 2 % de l'énergie solaire reçue par la Terre est convertie en énergie éolienne, dont 10 % se trouvent à la surface du sol16.

 

La taille des éoliennes modernes a tendance à s'accroître, comme le montre le schéma ci-dessous.

À mesure que la taille des éoliennes s'accroît, la production propre et renouvelable d'électricité s'accroît.

À mesure que la taille des éoliennes s'accroît, la production propre et renouvelable d'électricité s'accroît.

On note un accroissement de la capacité d'énergie éolienne installée dans le monde.

Brève histoire de l'énergie éolienne

Pour conclure nous dirons que l'énergie éolienne est en plein essor, mais qu'il lui reste encore beaucoup à faire. En 2014, elle ne représente que 4 % de la production mondiale d'électricité17.

 

Notes :

 

1 : Source : http://energy.gov/eere/wind/history-wind-energy
2 : Source : A.G. Drachmann, "Heron's Windmill", Centaurus, 7 (1961), pp. 145-151
3 : Source : Ahmad Y Hassan, Donald Routledge Hill (1986). Islamic Technology: An illustrated history, p. 54. Cambridge University Press.
4 : Source : http://windenergyfoundation.org/about-wind-energy/history/
5 : Source : Lynn White Jr. Medieval technology and social change (Oxford, 1962) p. 86-87, 161-162.
6 : Source : Donald Routledge Hill, "Mechanical Engineering in the Medieval Near East", Scientific American, May 1991, p. 64-69. (cf. Donald Routledge Hill, Mechanical Engineering)
7 : Source : Mark Kurlansky, Salt: a world history, Penguin Books, London 2002, p. 419
8 : Source : http://www.routard.com/guide/pays_bas/2182/geographie.htm Les sources divergent à ce sujet. Certaines disent que 1/6 du territoire des Pays-Bas est en-dessous du niveau de la mer, d'autres disent que c'est 60 %.
9 : Source : Jared DIAMOND, Effondrement, p. 784
10 : Source : http://www.connaissancedesenergies.org/les-energies-nouvelles-sont-nouvelles
11 : Par pitié, je ne parle pas des mèmes Internet ! Le concept de mème est beaucoup plus général et s'applique à des idées, des chansons, des recettes de cuisine, des allèles (versions des gènes), des lois... Création, destruction, réplication. N'hésitez pas à prendre le temps de faire une recherche approfondie sur le concept de mème, cela en vaut la peine.
12 : Source : http://eolienne.f4jr.org/histoire_energie_eolienne
13 : Source : http://www.info-eolien.com/historique.html

14 : Mathématiquement, cet usage du signe + est incorrect, car on ne peut additionner que des objets du même type. 1 légume + 2 légumes = 3 légumes, mais que dire de 1 carotte + 2 poireaux ?
15 : Source : http://eolienne.f4jr.org/histoire_energie_eolienne
16 : Source : http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/%C3%A9olien/48525
17 : Source : Wind in numbers, Global Wind Energy Council

Published by Bête spatio-temporelle - dans Histoire des sciences
commenter cet article

Présentation

  • : L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • : Sciences humaines, exactes ou naturelles, philosophie, politique, arts... Je vous emmène sur les flots dans un voyage aux mille escales, avec toujours le même objectif dans la longue-vue : l'étoile du marin, ou l'idéal qui anime l'homme qui a de l'espoir.
  • Contact

Recherche