Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 09:59

Mais pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?

Le vêtement joue le rôle d'une éponge, on essore l'éponge, on récupère l'eau et on la distille dehors !

Plus précisément : le vêtement fait coller une surface spongieuse sur la peau. Pour éviter que cette eau ne sorte toute seule, on met à l'extérieur une surface étanche. Reste à rendre le vêtement moulant, et à part le sur mesure, je vois pas. Je demanderai à mon grand papillon équatorial s'il décide d'arrêter de papilloner, il s'y connaît bien en vêtements.

Et pour distiller l'eau, on la met dans un récipient fermé en plein soleil (pas besoin de feu, on crâme déjà !), ça fait de la vapeur, on met un étranglement ou un cotton très serré, détente de Joule-Kelvin (qui = détente de Joule-Thomson), ça refroidit, la vapeur se liquéfie, et si j'ai pas fait d'erreur on n'a plus qu'à boire l'eau distillée ! Par contre les pertes sont vachement plus grandes qu'avec un putain de vrai distille. Sinon pour l'urine, on la met dans des récipients à part et on la distille elle aussi.

Ah, en ayant trouvé ça, je me sens déjà plus serein !

Partager cet article

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Sciences
commenter cet article

commentaires

Mathilde 13/09/2009 18:07

Pas de chance, l'eau distillée est mortelle parce qu'elle lave nos cellules de minéraux indispensables au métabolisme.
Essaye encore...

Bête spatio-temporelle 14/09/2009 12:04


Elle lave nos cellules de minéraux indispensables ? Tu veux pas plutôt dire qu'elle n'apporte pas ces minéraux indispensables ? Eclaire moi un peu plus, je trouve que c'est gros de dire que l'eau
"pure" est mortelle.


Présentation

  • : L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • : Sciences humaines, exactes ou naturelles, philosophie, politique, arts... Je vous emmène sur les flots dans un voyage aux mille escales, avec toujours le même objectif dans la longue-vue : l'étoile du marin, ou l'idéal qui anime l'homme qui a de l'espoir.
  • Contact

Recherche