Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 15:17

 

Je relaie ici le travail de l'Etats-Unien Nathan Zohner :

 

Qu'est-ce que le monoxyde de dihydrogène?

dhmo_free.JPGLe monoxyde de dihydrogène (en anglais «Dihydrogen Monoxide» - DHMO) est un composé chimique incolore et inodore, également dénommé par certains oxyde de dihydrogène, hydroxyde d'hydrogène, hydroxyde d'hydronium, ou simplement acide hydrique. Son constituant de base est le radical instable hydroxyl, qu'on retrouve dans de nombreux composés caustiques, explosifs et toxiques tels que l'acide sulfurique, la nitroglycérine et l'alcool éthylique.

Pour une information plus détaillée, comprenant des indications sur les précautions à prendre, les règles d'emploi et de stockage, veuillez vous reporter à la Material Safety Data Sheet (MSDS) (en anglais) sur le monoxyde de dihydrogène33.

 

* la substance est un élément principal des pluies acides ;

* elle contribue à l’érosion des sols ;

* elle provoque la corrosion et la destruction des métaux et des appareils électriques ;

* une ingestion excessive peut causer de nombreux effets secondaires déplaisants, pouvant aller jusqu'à entraîner la mort ;

* le contact prolongé avec sa forme solide provoque des lésions des tissus ;

* sa présence dans les poumons, même en faible quantité, peut causer la mort par asphyxie ;

* sa forme gazeuse peut causer de graves brûlures ;

* il a été retrouvé dans les tumeurs de malades du cancer en phase terminale ;

* même après rinçage prolongé, il en reste toujours des traces ;

* en dépit de tout cela, les gouvernements et les sociétés continuent de l’utiliser à grande échelle, négligeant délibérément ses dangers.

 

Dois-je me sentir concerné par le monoxyde de dihydrogène?

 

Oui, vous devez l'être! Bien que le gouvernement des États-Unis et les «Centers for Disease Control» (CDC) n'imposent pas de restrictions sur le monoxyde de dihydrogène (alors qu'ils en ont imposées à des substances plus familières telles que l'acide chlorhydrique et la saccharine), le

monoxyde de dihydrogène est un constituant de substances toxiques, d'agents provoquant ou favorisant des maladies et de menaces pour l'environnement aussi nombreux que connus, et peut même être léthal à un être humain à des doses aussi faibles que quelques gouttes.

Des recherches entreprises par un scientifique américain renommé, Nathan Zohner, ont conclu qu'environ 86 pour cent de la population des États-Unis est favorable à une interdiction du monoxyde de dihydrogène. Bien que ses résultats soient préliminaires, Zohner pense que la population doit accorder plus d'attention aux informations qui lui sont données

concernant le monoxyde de dihydrogène. Il ajoute que si davantage de personnes connaissait la vérité sur le monoxyde de dihydrogène, des études telles que celle qu'il a menée ne seraient pas nécessaires.

 

Une enquête similaire dirigée par les chercheurs américains Patrick K. McCluskey et Matthew Kulick ont également découvert que près de 90 pour cent des sujets interrogés étaient prêts à signer une pétition en faveur d'une interdiction complète de l'usage du monoxyde de dihydrogène

aux États-Unis.

Monoxyde de dihydrogène – FAQ34

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Sciences
commenter cet article

commentaires

Bête spatio-temporelle 27/04/2013 19:29


... atterrissez les gars, c'est juste de l'eau.

Présentation

  • : L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • : Sciences humaines, exactes ou naturelles, philosophie, politique, arts... Je vous emmène sur les flots dans un voyage aux mille escales, avec toujours le même objectif dans la longue-vue : l'étoile du marin, ou l'idéal qui anime l'homme qui a de l'espoir.
  • Contact

Recherche