Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 19:57

Enfin ! Après la création d'une jolie fiche de lecture, je vous livre ici mon commentaire sur le programme du Front de gauche.
 
humain dabord


Le programme est disponible dans de nombreux stands militants, au prix modique de 2 euros.

I Commentaire global
II Sur des détails précis

 

 

I Commentaire global

Dans l'ensemble, c'est plutôt bien : on met fin à la Vème république, on implique les gens dans la décision de tout un tas de trucs, on encourage les coopératives, on augmente les salaires, on transforme les contrats précaires en évènements rares... À regretter tout de même un certain manque de radicalité : là où le NPA revendique le CDI comme seul type d'emploi, le FG (Front de gauche) dit 95 % de CDI minimum, 90 % dans les petites boites ; là où le NPA revendique la gratuité des trains, le FG n'en demande pas autant.

Je regrette surtout que le FG ne se prononce pas pour la disparition pure et simple de la bourse.

En même temps, les lignes du FG sont potentiellement vachement radicalisables puisque le FG a pour leitmotiv de vouloir impliquer un maximum de monde dans les décisions : si les gens portent ces positions radicales, tout va bien !

Le volet environnemental est à mon sens le point faible du programme du FG. Au lieu de défendre avec vigueur les énergies propres et renouvelables ainsi que les filières du nucléaire où on recycle les déchets, le FG veut convoquer un débat public sur les sources d'énergie électrique. Le titre du programme "l'humain d'abord" montre que la conscience de l'intérêt général qu'il faut défendre s'arrête à notre espèce ; une lecture pessimiste y verrait du spécisme : "L'humain d'abord, et toutes les autres espèces peuvent crever ! Dauphins, gorilles, éléphants, on n'en a rien à foutre de vous !". Aucune mention particulière n'est faite sur le truc énorme qu'est le recyclage, ni sur l'industrie écologique, ni sur comment faire cohabiter humains et autres espèces vivantes.

Les priorités données dans le programme sont :

-le logement ;
-l'emploi ;
-le chômage.

Je pense qu'il en manque une, la plus importante sur le long terme : l'éducation.

Le programme du FG use énormément de mots du champ lexical de la tendance : "favoriserons", "soutiendrons", "visons", "agira pour"... Il est rare de voir des positions absolues comme l'interdiction pure et simple ou l'obligation.

Juste avant sa conclusion, le programme se finit sur le sport. Ah. Dommage, dans le domaine des activités physiques, si le FG avait fini sur le sexe dans une optique d'émancipation, cela aurait été finir avec classe. Rien n'est dit sur le combat contre la jalousie, contre le tabou du sexe, pour le droit à la polygamie, pour le droit aux relations sexuelles d'un soir, sur le droit de faire l'amour en public, toutes ces choses qui vont dans le sens de l'émancipation et sur lesquelles il y a beaucoup à gagner.

 

 

II Sur des détails précis

-Organisation d'un grand débat sur la psychiatrie, super, comme ça on se rendra compte que l'éducation en HP (hôpital psychiatrique) est une meilleure solution que la prison, "respectant les libertés individuelles", cool, on forcera moins des gens pas fous à aller en HP.

-SMIC à 1700 euros net à la fin de la législature, une bonne revendication pour le pouvoir d'achat !

-Création d'une monnaie commune mondiale alternative au dollar : pas mal, mais tant qu'on y est, autant faire une monnaie universelle, ça sert à rien d'avoir plusieurs monnaies différentes.

-Limitation de la publicité, sympa, ça fait de l'abrutissement en moins, mais il faudrait carrément une réforme qui tire la publicité vers quelque chose qui tape dans ce qu'il y a de plus haut dans l'esprit humain, et pas dans ce qu'il y a de plus bas, ce qui est malheureusement le cas actuellement... Moins de séduction et de mensonge, plus de raison.

-Interdiction des sectes, je suis pas vraiment d'accord. Les sectes ne sont rien d'autre que des religions minoritaires, elle ne sont pas pires que les religions majoritaires. Soit on lutte contre toutes les formes de religion, pour que triomphe la raison sur le dogme et la mauvaise foi, travail de très, très longue haleine quand on voit à quel point la religion est considérée comme un truc "normal", soit on laisse les gens penser ce qu'ils veulent, même si c'est des conneries. Je préfère la première option, à prendre en s'armant de patience et de modération.

-Possibilité de référendum d'initiative populaire, ou comment impliquer encore plus les gens dans la politique, avec le lot de réflexions, de discussions, d'intelligence collective qui va avec, je dis oui !

-Défense du régime parlementaire : ça peut être un bon début vers une démocratie totale, sans chefs. Tant qu'on y est, on supprime le poste de président de la république et ceux des ministres, on n'en a pas besoin.

-Convocation d'une assemblée constituante : AAAAAAH ! <3_<3!! Vous me vendez du rêve, là ! Je veux faire partie de cette assemblée ! À mort la Vème république ! Vive la république du progrès !

-Projet de constitution nouvelle soumis à un référendum populaire : c'est ce sur quoi travaille l'assemblée constituante.

-Recherche scientifique : représentation de tous les courants de pensée : cool, ça pourrait m'aider à faire des expériences suivant l'hypothèse du déterminisme (la non existence du hasard).

-Action pour la défense et le développement de la langue française : pas d'accord, cette langue doit évoluer, elle est si imparfaite : le masculin qui l'emporte, plusieurs significations pour une seule écriture pour certains mots, des prépositions inutiles, absence de parenthèses pour marquer les groupes... On ferait mieux de faire une grande réforme pour que les gens parlent une langue axée sur la communication, quelque chose de logique qui pourrait être dérivé du français, peut-être que c'est l'esperanto ; je ne supporte pas que les langues actuellement parlées soient aussi peu pragmatiques.

-Fin de la Françafrique, et hop, de l'exploitation de l'homme par l'homme en moins !

-Opposition au dopage : le dopage n'est qu'une méthode parmi d'autres pour obtenir un bon score en sport, ce qui est problématique, c'est surtout la course aux records, qui pousse aux extrêmes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Analyses de l'actualité politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • : Sciences humaines, exactes ou naturelles, philosophie, politique, arts... Je vous emmène sur les flots dans un voyage aux mille escales, avec toujours le même objectif dans la longue-vue : l'étoile du marin, ou l'idéal qui anime l'homme qui a de l'espoir.
  • Contact

Recherche