Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 14:01

Note : cette série d'articles ne se lit pas de haut en bas ! Utiliser les liens ci-dessous pour naviguer.

 

Concepts de base en écologie scientifique : Introduction

Concepts de base en écologie scientifique : Le sujet d'étude de l'écologie (scientifique)

III Concepts de base en écologie scientifique : Le concept de stratégie

IV Concepts de base en écologie scientifique : Le concept de niche écologique

Concepts de base en écologie scientifique : Les relations entre individus

VI Concepts de base en écologie scientifique : Les flux de matière

 

II La planète et la biosphère

Je tiens ici à donner une distinction bien trop souvent méprisée : la différence entre la planète (Terre) et la biosphère.

La planète Terre est un astre. Elle est sphérique et s'étend de son centre jusqu'au sommet de son atmosphère.

Quelques préjugés à démonter :

-La planète Terre ne souffre pas, pas plus qu'un caillou ou qu'une goutte d'eau. Parler de respect pour la planète n'a donc aucun sens.
-L'espèce humaine ne possède à ce jour aucune technique capable de détruire la planète Terre ; même les bombes à hydrogènes ne sont pas assez puissantes pour cela(1). Dire qu'il faut arrêter de détruire la planète n'a donc aucun sens.

... La notion pertinente est la notion de biosphère(2).

biosphère : ensemble de tous les êtres vivants de la planète Terre ainsi que les minéraux intriqués avec la vie.

On pourrait imaginer qu'il y a d'autres biosphères associées à d'autres planètes, mais pour le moment, on n'en a découvert aucune.

Je vais maintenant, suite à cette définition formelle, essayer de vous faire sentir ce que c'est que la biosphère.

Les taux de dioxygène et de dioxyde de carbone sont très dépendants de la photosynthèse exercée par les arbres.

cycle carbone
Schéma du cycle du carbone. Les êtres vivants y jouent un rôle non négligeable : la preuve, c'est que notre espèce rejette tellement de dioxyde de carbone dans l'atmosphère que l'effet de serre augmente, et que la température à la surface augmente.

Dans une forêt de feuillus, le sol prend une forme nommée humus : ses propriétés sont très dépendantes des feuilles des arbres qui y tombent.
Les lions ne pourraient pas vivre s'ils étaient les seuls êtres vivants sur la planète : il leur faut bien de la viande à manger !
Les humains sont très dépendants des arbres pour créer leur papier.
En résumé, les êtres vivants et les minéraux avec lesquels ils interagissent sont étroitement reliés les uns aux autres. On nomme le tout : biosphère.

La biosphère comprenant des êtres vivants capables de souffrir, il y a un sens à parler de

-dégrader la biosphère ;
-respecter la biosphère ;

entre autres.

J'insiste encore une fois : ce n'est pas la planète que l'on dégrade avec la pollution ou la chasse à outrance, c'est la biosphère. Le concept pertinent est celui de la biosphère.

(1) : On pourrait imaginer des bombes 100 fois plus puissantes avec les réactions matière antimatière, mais c'est quelque chose qu'on ne sait pas faire et qu'on n'est pas prêts de savoir faire. Voir l'article  Les dangers de l'antimatière  pour ceux que ça intéresse, avec un bémol : j'étais un peu en mode parano lorsque je l'ai écrit.
(2) : une définition alternative et très esthétique de l'écologie est de dire que c'est l'étude scientifique de la biosphère.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Concepts de base en écologie scientifique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • : Sciences humaines, exactes ou naturelles, philosophie, politique, arts... Je vous emmène sur les flots dans un voyage aux mille escales, avec toujours le même objectif dans la longue-vue : l'étoile du marin, ou l'idéal qui anime l'homme qui a de l'espoir.
  • Contact

Recherche