Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 19:07

Cet article ne prétend pas offrir la constitution parfaite pour la France, mais propose, de façon progressiste, des améliorations par rapport à la constitution actuelle. Car la constitution actuelle, celle de la Vème République, souffre de défauts qui se répercutent sur la politique mise en place dans notre pays.
Tout révolutionnaire sérieux, en France, devrait se poser la question suivante : Par quoi devons-nous remplacer la Vème République ? C'est dans le but de donner une esquisse de cette réponse, sur la base d'une transition irréversible vers la démocratie, que j'écris ce texte.

-Le président de la République a trop de pouvoir ; Sarkozy lui même dit que c'est trop pour un seul homme ! Ce qu'il faudrait, c'est supprimer à la fois le poste de président et celui de premier ministre pour n'avoir que des ministres chargés de différents domaines, compétents dans leur domaine. Un ministre qui a des connaissances et de bonnes idées en économie se verra naturellement attribuer le poste de ministre de l'économie, un ministre qui a beaucoup de connaissance en matière de chimie et d'écologie (scientifique) et de bonnes idées en matière de modification de l'environnement se verra naturellement attribuer le poste de ministre de l'environnement, et ainsi de suite.

-Tous les mandats de représentants du peuple doivent être révocables. Cela veut dire que s'ils ne représentent pas le peuple, le peuple a le droit de les virer. Ceci existe déjà au Venezuela pour le poste de président de la République.

-Les armes ne sont pas réservées qu'aux garants de l'Etat comme la police ou l'armée. On pourrait tirer au sort un certain nombre de gens dans la population française qui auraient l'accès à des armes non obsolètes (classiquement, des armes à feu et des gilets pare-balles), et qui auraient le droit de s'en servir lorsque les autres forces armées (police, armée) abusent de leur pouvoir et l'utilisent contre le peuple. Ce serait un contre-pouvoir aux forces armées de l'Etat.

-Interdiction du mensonge (ça ne fait pas de mal de mettre ça dans une constitution vu comment ça gêne les mauvais politiciens !)

-Pas de mandats qui ne soient pas au suffrage universel direct : les ministres sont élus par le peuple de même que les sénateurs, que l'on pourrait alors confondre avec les députés.

-Cette constitution n'est pas parfaite et ne le sera jamais, c'est pourquoi elle doit sans cesse changer en s'efforçant de rester sur la voie du progrès.

Pour conclure, je pense qu'une nouvelle constitution digne de ce nom ne doit pas inaugurer la VIème République, mais plutôt la république sociale, rompant avec la bourgeoise.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Idées de politique
commenter cet article

commentaires

jjberland 29/12/2011 21:28


Bonjour, j'ai découvert ce blog par hasard! Je suis un fervent défenseur du changement ou de l'évolution de notre constitution, dont les limites sont depuis longtemps dépassées en raison de
l'évolution des choses depuis 1958! Je suis encore plus radical que toi: je pense que tout Homme de bon sens est capable d'être un ministre. Les connaissances s'acquiérent si on ne les posséde
pas, les ministères sont peuplés de techniciens qui traitent techniquement les dossiers, les choix des ministres reposent sur des options partisanes, économiques, electorales, lobbyistes,
largement débatues au sein des partis. Je crois, donc qu'il faut mettre fin au système électoral qui est devenu un simulacre de démocratie derrière lequel nos élus se cachent. Ces mêmes élus qui
considèrent que leur élection vaut un chéque en blanc, car quand ils sont en place ils oublient promesses et belles dispositions pour obéir à leurs partis s'ils veulent de nouveau être investis.
L'élection encourage le charlatanisme? supprimons là! et procédons à la nomination de nos réprèsentants grâce à un tirage au sort parmi des volontaires. Assurons leur "parenthése civique" sur la
plan économique et organisons leur retour dans la vie active dès la fin de leur délègation. C'est idiot? Peut-être! mais la Grèce Antique procèdait de cette façon et nous même le faisons pour
rendre la justice dans nos cours d'assises. Ainsi nous aurions des décideurs issus de la" vrai vie", ayant une juste apréhension des problèmes, désinterréssés des calculs démagogiques liés à
l'élection; nous stoperions également ces situations de mandarinat de députés alignant 5 ou 6 mandats consécutifs (25 ou 30 ans!), somnolents en réunion, peu intérressés par les débats car
quelque soit leur idée ou le contenu des échanges ils devront,  respecter les consignes de vote de leur partis, (contrairement à ce qui est écrit dans ladite constitution).

Bête spatio-temporelle 30/12/2011 18:12



Le changement de Constitution que je propose n'est qu'une solution de court terme : dans le fond, je suis pour la disparition des chefs, et surtout, de l'obéissance aveugle à ces chefs.


 


Tirage au sort ? Ouais, ça peut être rigolo. Je me dois tout de même de dire que :


-si les gens votaient rationnellement, suivant le bon sens,


-et si les gens de bon sens et vertueux se proposaient comme candidats,


les élections se passeraient beaucoup mieux ! Le problème, c'est que les gens bien refusent souvent de se présenter aux élections, de plus, le pouvoir a un côté corrupteur qui avilit les
individus ayant un sens du devoir assez faible, ce qui fait peur aux gens bien lorsqu'ils envisagent de prendre le pouvoir par les élections.


 


Dans le fond, je pense que nous sommes d'accord. :-)



Bête spatio-temporelle 05/05/2011 21:57



"D'autant plus que tu ne réponds jamais quand on à des arguements contre toi"


 


Je ne pense pas.


 


"Interdire le mensonge est une supression de la liberté d'expression."


 


C'est vrai, interdire le mensonge restreint la liberté d'expression. A vrai dire, une interdiction totale et zélée n'est peut-être pas une bonne chose, il faut savoir être tolérant. Mais le
mensonge porte en lui une violence et un vice que tu as me semble-t-il du mal à soupeser. Si le mensonge était quasiment inexistant, tu crois franchement que les gens voteraient pour des
politiciens pourris ? Après tout, si des politiciens pourris se retrouvent au pouvoir, c'est souvent suite à des fausses promesses et de séduisants mensonges... Combattre le mensonge, c'est aussi
combattre le vice qu'il porte en lui...


 


"On mens tous, consciament ou non, même toi."


 


Plus maintenant. Aujourd'hui, soit je dis une chose que je ne pense pas parce que je le dis sans réfléchir, auquel cas ce n'est pas un mensonge puisque le mensonge est conscient, quoique... Ou
sinon je me poste fermement avec un "Je n'ai pas envie de te le dire.".


Chose grave si réelle, on dirait que le "fait" qu'on ment tous est pour toi une justification du mensonge ; ce n'est pas parce qu'une erreur est répandue qu'elle est atténuée... Penser le
contraire, c'est penser d'une façon conformiste genre "la majorité a raison", ce qui n'est pas toujours le cas. Fais attention à ta façon de penser, Columbo...


 


"Les armes distribué librement ne serviront à rien. A part provoqué une guerre civil sans fin comme on peut le voir dans certains pays en ce moment."


 


Aux Etats-Unis, c'est très facile d'avoir une arme, et même si globalement les gens s'en servent mal lorsqu'ils s'en servent, ils n'en sont pas encore à la guerre civile. Je me dois de citer
cette phrase de Rosa Luxembourg : "Immobiles, vous ne sentez pas les chaînes qui vous entravent.". Essaye de sortir du cercle du salariat et de l'injustice établie, et ne viens pas pleurer si tu
regrettes de n'avoir que tes poings face à la police armée.


 


"Je te laisse dans ton idéal communisme qui a bien fait ces preuves."


 


Non il n'a pas fait ses preuves, si ce n'est dans un certain nombre de tribus amérindiennes. Sache que dans une certaine tribu en Amazonie, il n'y a pas de mot pour le vol ou le meurtre,
tellement ces choses là leur sont étrangères. Si tu penses que l'URSS était communiste, il serait temps que tu réalises le contraire car c'est une illusion qui coûte très cher, cher ami.


 


Content tout de même d'avoir échangé avec toi.



Columbo 01/05/2011 18:43



Interdire le mensonge est une supression de la liberté d'expression. C'est une idée sans fondement et complètement iréalisable. On mens tous, consciament ou non, même toi. Et pas besoin d'être
"expérimenté" en politique pour comprendra ca.
Les armes distribué librement ne serviront à rien. A part provoqué une guerre civil sans fin comme on peut le voir dans certains pays en ce moment.
Sur ce j'anonce que ceci est mon dernier message sur ce blog. Je te laisse dans ton idéal communisme qui a bien fait ces preuves. D'autant plus que tu ne réponds jamais quand on à des arguements contre toi (il y a plusieurs sujets en attentes)...



Bête spatio-temporelle 28/04/2011 16:26



Ah mais j'ai rien fumé !


 


Pour l'interdiction du mensonge, si ça te choque, c'est peut-être parce que tu es un menteur, auquel cas tu aurais des choses à te reprocher. On peut toujours s'en sortir sans le mensonge, c'est
juste que ça demande plus de courage ! Et puis des fois il est inutile de mentir, surtout face à des gens qui ne sont pas dupes. Je pense que la disparition du mensonge ne peut faire que du bien
à une humanité aussi baignée dans la désinformation que celle d'aujourd'hui.


 


Pour ce qui est de distribuer des armes à une partie du peuple tirée au sort, je ne trouve pas ça plus choquant que d'accepter d'être dirigé par la police ou l'armée. L'idée est d'établir un
contre pouvoir en réalisant bien que supprimer les armes, ça relève un peu du rêve bisounours, surtout partant de la situation humaine actuelle... où les armes sont détenues par des gens qui sont
souvent loin d'être les meilleurs.


 


Tu as me semble-t-il moins d'expérience en politique que moi, pas très étonnant que tu n'aies pas bien compris la part de lucidité qu'il y avait dans ce que je proposais...



Columbo 23/04/2011 17:55



Interdire le mensonge et distribuer des armes de manière aléatoire au peuple...


T'as fumé quoi ?


 



Bête spatio-temporelle 23/04/2011 17:35



Mieux encore : on pourrait supprimer les ministres et n'avoir que des députés élus par le peuple avec un mandat révocable. Ils pourraient à la fois proposer des lois et voter pour ou contre.
Quand je disais que ce que je proposais n'était pas parfait, qu'est-ce que vous croyez, j'avais bien calculé mon coup ;-)



Présentation

  • : L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • : Sciences humaines, exactes ou naturelles, philosophie, politique, arts... Je vous emmène sur les flots dans un voyage aux mille escales, avec toujours le même objectif dans la longue-vue : l'étoile du marin, ou l'idéal qui anime l'homme qui a de l'espoir.
  • Contact

Recherche