Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 12:52

Je pars du constat qu'actuellement, dans la plupart des pays du monde, ce n'est pas le peuple qui a le pouvoir, mais une minorité de personnes, comptant comme professions récurrentes actionnaires, soldats, généraux, politiciens et journalistes. En fait, dans la plupart des pays du monde, ce n'est pas le peuple qui a le pouvoir, donc le fonctionnement de la plupart des pays n'est pas démocratique. Avant d'en venir à mon propos, il convient d'abord d'expliquer en quoi la démocratie est une bonne chose.


I En quoi est-ce que la démocratie, c'est bien ?

 

La démocratie est le seul type de régime où tout le monde a le pouvoir. C'est un vision assez idéale : en effet, il est stupide de laisser un bébé d'un mois décider de si oui ou non le montant de la retraite doit être supérieur ou égal à 1500 euros par mois, parce qu'il n'a pas les connaissances ni les moyens de le faire. Cela dit, on a là un modèle irréaliste mais parfait dont il est utile, comme en sciences industrielles, de s'approcher... :-)

La démocratie, c'est ça :

 schema democratie
Dans une démocratie, tout le monde prend part aux décisions qui concernent le groupe.

Il existe d'autres types de régimes politiques dans lesquels une minorité décide à la place des autres. Par exemple :

 schema oligarchie
Oligarchie : une minorité décide pour tous.

 schema dictature
Tyrannie : une seule personne décide pour tous (à noter que sur le schéma, elle décide pour une vingtaine de personnes, ça fait sensiblement pas le même effet que si elle décidait pour trois personnes...).

Le but c'est que les décisions qui soient prises sont justes. Dans une démocratie, on réfléchit à plusieurs pour savoir quelle décision est la meilleure. C'est un peu chacun a ses idées, elles sont pas toujours pareilles, mais par le débat et la remise en question collective, on finit par cerner ce qui ressemble le plus à la décision idéale qu'il faut prendre. Un fois qu'on a trouvé la meilleure décision, on la prend.

Dans les autres types de régime, on accorde sa confiance à une partie restreinte de la population. Ci dessous un schéma pour mieux expliquer.

 schema partie pouvoir

Les points représentent des gens. La partie des gens entourée par le trait rouge, c'est la partie qui a le pouvoir. On va l'appeler P. La partie des gens qui restent (ici il y en a trois), on va l'appeler "L", comme "laisser faire".
Les gens dans P, on attend d'eux qu'ils soient capables de distinguer les bonnes décisions des mauvaises, et de choisir les meilleures. Les gens dans L, on leur demande pas leur avis : ils doivent faire confiance aux gens dans P, et obéir. A partir du moment où l'obéissance aux gens de P n'est pas systématique, on entre soit dans une situation de démocratie si les gens dans P changent d'avis et considèrent la désobéissance justifiée, soit dans une situation de rébellion, si les gens dans P pensent encore qu'ils ont raison et continuent de faire appliquer leur règles.

A vrai dire, le pouvoir est une relation entre les gens dans laquelle une partie obéit de façon aveugle à l'autre. "L obéit de façon aveugle à P" définit le pouvoir.

L'avantage de ceci, c'est que les décisions sont prises beaucoup plus vite que dans une démocratie. Mais le problème épineux dans cette relation de pouvoir est que si elle est trop forte, elle empêche la remise en cause des décisions prises par le questionnement. Ainsi, si P décide de tuer tous les aborigènes d'Australie, la relation de pouvoir empêche à L de dire "Non, je ne suis pas d'accord, ils ne méritent pas ça.", et force L à participer, de façon plus ou moins active selon la stimulation, à la politique de génocide de P.

En pratique, la relation de pouvoir pose plus de problèmes qu'elle n'en résout : les décisions sont prises vite, et bien souvent, mal. Ceci vient du fait que l'on ne réfléchit pas assez avant de prendre des décisions et de les appliquer.

Dans une démocratie, on prend le temps qu'il faut pour réfléchir avant d'appliquer des décisions désastreuses, on débat, on essaye de voir qui a tort et sur quel point, quelles idées sont bonnes à prendre, quelles idées sont bonnes à jeter, etc. A noter que la démocratie, vue sous cet angle positif, va de le sens de l'information telle que j'en ai parlé dans l'article  Information vs désinformation : il faut détruire les illusions et accroître la connaissance, avec, on va dire, une pédagogie mutuelle. Comme dirait le générique de Pokémon : You teach me and I teach you !

Et l'autogestion alors ?

Et ben , c'est juste une autre appelation de la démocratie.

II Soyons tous amis ! Le but de l'Internationale

Je rêve d'un monde où on serait tous amis... Les choses seraient tellement plus faciles et tellement plus agréables !
L'Internationale est une organisation qui s'est formée et dissoute à plusieurs reprises. Son but était de réunir des syndicalistes et combattants pour la justice du monde entier dans une organisation capable de faire front au niveau mondial face aux capitalistes, aux exploiteurs, mais aussi aux soldats qui défendent par la force du feu et de l'acier l'ordre établi du salariat et des inégalités de classes sociales. L'Internationale se fixe comme but sur le long terme d'unir l'humanité, non pas par soumission à une norme arbitraire, mais dans le regard des choses telles qu'elles sont et la lutte pour l'état des choses tel qu'il devrait être. C'est en tout comme ça que je le conçois. L'idée est d'organiser au plus haut point la solidarité entre les êtres humains, et là dessus, il y a du boulot... D'où la partie suivante.

III Commencer petit : s'autogérer au niveau local

L'autogestion ne peut fonctionner que si les rapports entre êtres humains sont positifs. S'ils ne sont que dispute, on risque plus d'avoir un bordel style guerre civile qu'une véritable démocratie. Ca, j'en ai déjà parlé. Je vous renvoie à cet article si vous êtes intéressés : L'anarchie c'est la démocratie, la démocratie c'est l'anarchie ! .

Hélas, on ne peut pas changer notre société mondiale en un jour.

Où se joue le destin de notre société ?

Partout.

Parce que chaque personne a un rôle à y jouer. Aujourd'hui, en France, je ressens comme un climat de politique au niveau local, où on fait des assemblées générales pour tout et n'importe quoi, comme un vent qui souffle, et qui dit "Laissons brailler Sarkozy et ses serviteurs, nous sommes maîtres de notre propre avenir, parce que si nous le laissons à eux, il ne sera que ruine.". Comme une puissante volonté de solidarité qui se crée pour qu'on puisse vivre ensemble, au mépris des lois et des dénominations politiques.
Il se peut que je me trompe. Mais je pense que si nous voulons nous battre contre la politique mortifère du gouvernement, nous devons tout d'abord être capables de se défendre face aux mauvais policiers et aux mauvais soldats, car ils sont tout-à-fait capables de pénétrer par effractions dans les maisons des autres. Donc si vous voulez que tout le monde soit amis, commencez par être amis avec vos voisins ! Et si vos voisins sont pas très sympas, ça vous montre un peu l'ampleur de la tâche au niveau mondial ! ^_^

Au passage, pour ceux qui n'ont pas compris en quoi la politique du gouvernement français était mauvaise, je vous renvoie à cet article qui explique plutôt bien les choses : Le projet global du gouvernement . Celui ci est pas mal non plus : Pourquoi il faut s'opposer à la politique de Sarkozy .

Puisque l'avenir qu'ils nous promettent n'est que ruine, n'ayons pas peur de désobéir aux lois qui veulent nous mettre en ruine ; le contraire nous mettrait bien en mal...

Partager cet article

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Idées de politique
commenter cet article

commentaires

Bête spatio-temporelle 05/05/2011 22:15



Moi aussi j'aime bien ces schémas ! Mais j'ai pas compris ce que tu voulais dire sur le 14 Juillet 2009 (qui est la date de création de mon blog).



zikrija 02/05/2011 19:52



salut, ouahis sympa ce petit exposé avec schémas et tout!!!"l'anarchie pour les nuls", je sais pas si ça existe!


trève de blague, j'aimerais quand même qu'on différencie démocratie et simple droit de vote.


par ailleurs j'aime beaucoup celui du 14 juillet 2009,je fais d'une pierre deux coup.


salutations amicales



Présentation

  • : L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • : Sciences humaines, exactes ou naturelles, philosophie, politique, arts... Je vous emmène sur les flots dans un voyage aux mille escales, avec toujours le même objectif dans la longue-vue : l'étoile du marin, ou l'idéal qui anime l'homme qui a de l'espoir.
  • Contact

Recherche