Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 10:08

Ne vous attendez pas à un article bien structuré, je ne livre ici qu'une pensée à laquelle j'ai songé il y a quelques jours.

Tout commença lorsque j'entrai au collège. Non, disons plutôt que tout commença quand mes hormones se sont envolées et m'ont fait entrer dans l'adolescence. Non parce que quand même, je rejette souvent la faute sur les autres, mais des fois, il faut vraiment tenir le dieu Génétique pour responsable.
Tout commença lorsque, à 11 ans, je découvris comme si je ne l'avais jamais su que la pauvreté ça existait, et que cela faisait souffrir des gens, que la pollution ça existait, et que cela empoisonnait des plantes, des animaux. Évidemment ça me choquait, j'étais quand même pas stoïque comme une cuvette de WC !
Première réaction : "Il faut faire disparaitre la pauvreté et la pollution !". Pas mal. On fait comment ? "Ben, pour la pauvreté, les pauvres c'est les gens qui ont pas beaucoup d'argent, comme ça si on fait disparaitre l'argent, y aura plus de pauvreté !".
Woh, woh, woh, stop, là, Coco...
-Mais si, même que maintenant je dis que tout ce qu'il faut, c'est revenir à la vie sauvage ! Même si ça m'embête un peu parce que je pourrai plus jouer à Pokémon... -_-

Bon, je reviens à un ton un peu plus sérieux. Les deux années que j'ai vécues lors de mes 11 ans et 12 ans furent les plus malheureuses de ma vie : pas d'amis, intolérance journalière de la part des autres élèves au collège, je vous passe certains détails pas très brillants. Je détestais le monde dans lequel je vivais, et j'avais l'obsession de le fuir en voulant vivre dans le monde des Pokémon. Il faut dire qu'à l'époque, je n'étais pas encore passionné par les romans, je n'avais guère que l'univers bien peu hostile des Pokémon pour fuir la dure réalité qui s'imposait à moi. J'en étais à un point où je croyais 90 % du temps qu'il était possible d'aller dans l'univers des Pokémon, les 10 % restants, j'avais des doutes.
D'ailleurs, j'allais tellement mal à cette époque que je songeais parfois à me suicider ; à quoi bon vivre si c'est juste pour souffrir ?

13 ans, le coup de bol. Ma mère me dit qu'elle aussi, elle est contre la pauvreté, elle m'a expliqué des trucs sur l'exploitation de l'homme par l'homme et sur le communisme auxquels je ne comprenais goutte ou presque. Bref, elle m'a montré que je n'étais pas seul, que sur cette Terre, d'autres gens s'opposent à l'injustice : elle m'avait donné espoir.

Grâce à l'espoir, je passai de la fuite au combat.
Et je pense que si j'avais continué à fuir dans la fiction, j'aurais été moins heureux que je ne le suis aujourd'hui en sachant que je me consacre à des causes justes.

Les gauchistes en restent à l'aspect purement contestataire, ils passent leur temps à dire non à tout et sont plus porteurs d'une violence vaine que d'une réelle démarche de progrès.

Ma vengeance, quant à elle, est constructive :-) .

La vengeance constructive est mon principe de vie. Je crois que moins je m'en écarte, plus les choses se passent bien. Elle est un peu ma boussole vers l'équilibre entre la rébellion futile et la résignation bêlante.

Finalement, il se peut que la vengeance constructive soit vertueuse. Ne dit-on pas que la vertu se trouve au milieu des extrêmes ?

 

yin yang

Partager cet article

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Bête spatio-temporelle 13/10/2013 23:20


C'était un texte que j'avais écrit à un moment précis pour une personne précise, en espérant que la personne tombe dessus. Il est pas terrible, mais je pense en avoir écrit des pires.

Présentation

  • : L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • : Sciences humaines, exactes ou naturelles, philosophie, politique, arts... Je vous emmène sur les flots dans un voyage aux mille escales, avec toujours le même objectif dans la longue-vue : l'étoile du marin, ou l'idéal qui anime l'homme qui a de l'espoir.
  • Contact

Recherche