Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 20:46

Aujourd'hui en France, se dire contre la démocratie expose à de violentes critiques : « Quoi t'es contre la démocratie ! Sale facho va ! ». A peu près tous les bords politiques s'en revendiquent, mais au fait, quel est donc ce grand idéal démocratique ? Qu'est-ce que la démocratie ?


Je vais vous donner ici la version idéale d'une démocratie, parce que des idéaux, il en faut. Mais d'abord, partons de la bouillie conformiste qu'on nous balance à tout va :


« LE MODEM 43 OU LA DÉMOCRATIE EN MOUVEMENT


Les adhérents du MoDem 43 étaient réunis le soir du 21 octobre, au Centre Pierre Cardinal du Puy en Velay, pour leur congrès départemental. Ils ont pris acte de la démission de Christophe Dequin. Après un large débat d’idées, une nouvelle organisation plus ouverte a été souhaitée. Elle profitera de la motivation et de la diversité des militants du MoDem, rassemblés par la volonté de construire un monde plus juste où l’homme est respecté.

Après approbation à l'unanimité du règlement intérieur départemental, le nouveau président, Pierre Héno, a respecté le souhait d’élargir le bureau départemental à d’autres personnes comme les animateurs d’arrondissement, véritables militants de terrain.

La volonté de l’ensemble des membres pour plus de dynamisme et de démocratie au sein du mouvement a été parfaitement comprise par le nouveau président et la réorganisation va enfin permettre au Modem 43 de répondre aux aspirations des adhérents, en particulier de faire de la politique autrement. Par exemple, une des premières décisions est la tenue de cafés démocrates au moins une fois par mois, sur tout le département, permettant à tous les altiligériens, MoDem ou pas, de rencontrer d’autres citoyens et de discuter avec eux, de manière conviviale, autour d’un thème d'actualité.

Le nouveau président, Pierre Héno, a 62 ans. Directeur d’école honoraire, il a une expérience associative, successivement président de club sportif, secrétaire d’une APEI, d’un comité des fêtes. Il habite Saint-Ilpize depuis 2003 et y est conseiller municipal. Il représente également notre département au sein de la Fédération des Elus Démocrates. »


Mettons nous dans la situation : on a un bureau avec des chefs (président, secrétaire général, trésorier), et on veut plus de démocratie. Plus de démocratie ? Les adhérents du Modem 43 ne forment pas un peuple, or la démocratie c'est le pouvoir au peuple, donc on va dire ici que c'est le pouvoir entre les mains de tout le monde. Deux solutions pour y arriver :


-Soit tous les adhérents deviennent des chefs comme ceux du bureau, et ils sont mis sur un pied d'égalité.

-Soit, ce qui revient un peu au même, on supprime les chefs, donc le bureau.


Et là que vois-je ? On élargit le bureau.



L'espèce humaine m'épatera toujours. S'il y avait une demande de démocratie interne, c'est probablement parce qu'il y avait un problème avec les chefs. Quelle réponse à cette demande ? Un renforcement du pouvoir des chefs par une augmentation de leurs effectifs numériques.


… -_-


Pour moi ça sonne comme de la bureaucratie : on fait croire que c'est démocratique, mais en réalité, les membres du bureau gèrent tout et verrouillent tout.


Jetez donc vos peluches de bisounours au feu et regardons un peu mieux ce qu'est vraiment la démocratie.

 

AG.jpeg

 

De nombreux mots existent pour décrire cette instance démocratique : assemblée générale, soviet, forum...


Le principe ? De nombreuses personnes se rassemblent pour prendre des décisions, et n'importe qui peut prendre la parole pour dire ce qu'elle a à dire. En ressort alors un débat, où, au final, on vote à main levée, grosso modo, pour ou contre la décision avancée.


Pour avoir vécu ce genre de situation, je vais d'office vous parler des problèmes qu'elle comporte en pratique :


-C'est vrai que n'importe qui peut prendre la parole, mais la plupart n'osent pas ! Même lorsqu'ils ont quelque chose à apporter dans le débat.

-Les assemblées générales dans un contexte de manifestations sont clairement orientées pour la poursuite la plus efficace possible du mouvement. Les intervenants qui se prononcent donc contre les manifestations sont donc (assez injustement) jetés, surtout s'il y a le risque que la télé ne diffuse que cette intervention non représentative de l'AG.

-Il y a des mouvements de foule, donc le risque de faire naître de la connerie collective, notamment applaudir sans savoir pourquoi*.


Ces défauts ne constituent pas une raison de s'opposer aux AG : bien au contraire, elles poussent à les remettre en question pour améliorer leur efficacité.


L'intelligence collective :


Mais au fait, pourquoi prôner la démocratie ? Parce qu'une personne seule n'est jamais infaillible, et que si à plusieurs, on corrige mutuellement les défauts des autres, on a moins de chances de se tromper.


Ca me fait penser à la première fois qu'on m'a parlé des scientifiques. C'était dans un club d'astronomie, et on m'avait dit que c'était des gens qui faisaient des études super dures avec plein de calculs compliqués.


« Et si ils se trompent dans les calculs ? avais-je lancé.

-Ben ils relisent le calcul à plusieurs.

-Et si même après avoir relu, c'est encore faux ?

-Ben... :-( »


Dans le même genre, cours d'éducation civique :


« La France est une démocratie. Le président et les députés sont élus au suffrage universel par la majorité.

-Et si ces élus se trompent ?

-Ils sont choisis par la majorité

-Et si la majorité se trompe ? »


(C'est pas des citations exactes, juste un ordre d'idée.)


A mon avis pour le dernier dialogue, le prof m'a engueulé, et ç'a m'a fait passer pour un con aux yeux des autres élèves passifs et encore plus conformistes que moi (oui oui, j'étais conformiste à l'époque).


La démocratie n'est un régime efficace que lorsqu'elle fonctionne sur le principe de l'intelligence collective. Et bougredieu que c'est efficace l'intelligence collective : en fait, je crois qu'on fait pas mieux.


L'intelligence collective, c'est quand naissent partout des initiatives personnelles, et que spontanément, sans hiérarchie et toujours en suivant la raison, ces initiatives prennent forme collectivement et deviennent une réelle action collective. Deux choses très importantes participent à l'intelligence collective : la remise en question, et le débat.


Avez-vous vu le film Avatar ? Dans Avatar, les indigènes, menacés de mort, se connectent à un super-être reliant tous les êtres vivants de leur écosystème, formant ainsi un puissant réseau assimilable à un cerveau sociétal.


Quand on voit ce qui en sort, on a toutes les chances d'être impressionné (surtout avec la 3D ^^). Mais je peux vous dire, pour l'avoir vu avec mes yeux et mes tripes, que dans la réalité, l'intelligence collective, c'est vachement plus impressionnant qu'Avatar en 3D. Comme disait un sage : « La réalité dépasse la fiction. ».


La démocratie que je défends, c'est celle là : l'intelligence collective. C'est celle qui est la plus à même de défendre l'intérêt général. C'est la vraie démocratie, celle qui est la plus à gauche. Car je vous le dit à tous : ce qui différencie fondamentalement la gauche de la droite, c'est que la gauche défend l'intérêt général, alors que la droite défend les intérêts d'une minorité. Napoléon était individualiste ; Hitler était nationaliste ; quant aux gens de gauche, ils sont souvent humanistes, mais je pense qu'il faudrait agrandir cette pensée à l'ensemble du monde animal.


Je vous invite vous aussi à avoir une vision globale des choses, à ne pas avoir l'esprit étroit, hyper spécialisé, et tout simplement, à vous intéresser à tout. Car tout est lié.

 

link!

Partager cet article

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Idées de politique
commenter cet article

commentaires

Bête spatio-temporelle 30/04/2010 19:36



D'une, tu me parles sur un autre ton. Ensuite, ce que tu viens de dire n'est pas une critique constructive. Tu insultes sans donner d'arguments : on appelle ça de la diffamation. Si tu
as des critiques à faire, essaye de dire ce qu'on pourrait améliorer dans ce texte.


Et je ne veux plus voir des conneries pareilles sur mon blog, ni nulle part ailleurs.



GC 30/04/2010 12:08



Cet article est complètement nul et superficiel, l'exemple du modem est lamentable, la reflexion sur les AG est ridicule. Une grosse perte de temps pour toi comme pour les
lecteurs. Arrete de te prendre au sérieux et va plutôt farmer sur WoW et admirer les belles oeuvres d'art qui s'y trouvent ..... 



Bête spatio-temporelle 31/03/2010 23:51


Quand on assiste à une AG et qu'on veut faire les choses bien, on applaudit les bonnes interventions, et pour les mauvaises, on fait "Bouh !". C'est somme toute très simple.


Présentation

  • : L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • : Sciences humaines, exactes ou naturelles, philosophie, politique, arts... Je vous emmène sur les flots dans un voyage aux mille escales, avec toujours le même objectif dans la longue-vue : l'étoile du marin, ou l'idéal qui anime l'homme qui a de l'espoir.
  • Contact

Recherche