Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 11:54

Dans le numéro de Pour la science de janvier 2014, j'entends parler d'un laboratoire d'un genre nouveau : La Paillasse, laboratoire ouvert de biologie.

Je cite :

"Début 2014, grâce au soutien de la mairie de Paris, La Paillasse s'installe dans la capitale. Cette association à but non lucratif propose à tous de s'initier gratuitement à l'expérimentation en biologie dans un laboratoire équipé de matériel de récupération. Prônant une réappropriation du vivant par les citoyens, elle milite pour une recherche scientifique démocratique, ouverte et au bénéfice du plus grand nombre.".

Un peu plus loin :

"Pourquoi une telle structure, dans un paysage scientifique français déjà bien fourni ? L'aventure est née de plusieurs constats. D'une part, les biotechnologies ont un impact grandissant sur la société, qu'il s'agisse des organismes génétiquement modifiés (OGM) ou du séquençage du génome proposé à tout un chacun, et il devient difficile au citoyen de se tenir informé de leurs développements et de comprendre leurs enjeux.".

La Paillasse semble comprendre différents niveaux d'amateurisme. En effet, ses membres sont des artistes, des étudiants, mais aussi des doctorants, des chercheurs ou des ingénieurs.

Que fait la Paillasse ? Des ateliers de popularisation du savoir. Mais aussi des innovations techniques, comme la mise au point d'un transilluminateur à bas cout, dispositif dont le but est d'observer l'ADN.

bluenote_2.png
Un prototype de transilluminateur bon marché.

La Paillasse n'est pas une initiative isolée, mais s'inscrit dans le réseau DIYbio1, qui connait une expansion et qui compterait aujourd'hui plus de 5 000 membres à travers le monde.

Quelque soit la qualité des travaux de La Paillasse, je pense que c'est une initiative à ne pas sous-estimer. En effet, la liberté d'esprit qui anime ses acteurs pourrait lui permettre de tirer son épingle du jeu face à une communauté officielle bridée par l'hyperspécialisation, les brevets et les traditions.

Notes :

1 : DIYbio = DoItYourself biology. Le do it yourself est un mouvement de réappropriation du savoir-faire lié au bricolage, à la récupération, et à l'écologie politique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Sciences
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • : Sciences humaines, exactes ou naturelles, philosophie, politique, arts... Je vous emmène sur les flots dans un voyage aux mille escales, avec toujours le même objectif dans la longue-vue : l'étoile du marin, ou l'idéal qui anime l'homme qui a de l'espoir.
  • Contact

Recherche