Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 15:38

Cet article va disserter sur un thème qui me tient à coeur.


Quand j'étais enfant, j'étais très soumis aux autorités : je pensais que les enseignants étaient bien calés dans leur domaine, et que quiconque critique la police a sûrement quelque chose à se reprocher. Et il se trouve que mon opinion a changé depuis. Et qui sait, peut-être changera-t-elle encore à l'avenir ? Et bien, commençons.

I Pourquoi des chefs ?
II Quand l'obéissance va jusqu'au bout
III Une mentalité à combattre


I Pourquoi des chefs ?

Pourquoi des chefs ? Ben, pour prendre les bonnes décisions. La pensée hiérarchique veut que les chefs soient des individus compétents, et auxquels il faut, pour éviter de perdre du temps en explications, faire confiance. Qu'un bâtisseur doive prendre des cours d'architecture des années durant pour devenir bâtisseur architecte, ou qu'il fasse directement confiance à un architecte, il y a du temps de gagné. Donc si une autorité est calée dans un domaine, et qu'on lui fait confiance quant aux décisions à prendre dans ce domaine, et bien, on gagne du temps.

II Quand l'obéissance va jusqu'au bout

Mais voilà, s'il suffisait d'obéir aux chefs pour que tout aille bien, ce serait trop facile ! Car lorsque l'obéissance va jusqu'au bout, et bien, cela donne parfois de très mauvais résultats. 

 
shoah
 

Lorsque des soldats nazis ont dû justifier leur actes d'extermination de la population juive, beaucoup se sont dédouanés en disant qu'ils n'ont fait qu'obéir aux ordres. Ce qui était le cas. Mais nullement une excuse pour ce qu'ils ont fait. Lorsque l'obéissance va jusqu'au bout, elle peut aliéner la raison et les sentiments les plus nobles de l'humain avec une extrême facilité.

 

 

Ainsi vont les soldats qui fusillent et s'exercent à la gégène, ainsi vont les nervis syriens qui déciment leur peuple sous l'ordre de leur tyran, ainsi vont les guerres, les tortures, et les injustices établies.

III Une mentalité à combattre

Arrivés où nous en sommes, il y a dû y avoir quelque chose qui fait *tilt*. Arrivés où nous en sommes, vous devez commencer à vous dire "Finalement, l'obéissance c'est pas toujours si bien que ça.".

Les êtres humains ont besoin de repères. Ces repères, certains, plutôt que de les chercher avec ferveur, s'en remettent à la facilité et prennent ce qui leur tombe sous la main : ce peut être des adolescents qui en viennent à penser que tout ce qu'il y a dans le Coran est vrai et moral ; ce peut être des jeunes travailleurs qui vont penser que toutes les décisions prises par leurs supérieurs sont bonnes.
En fait, les choses ne sont pas si faciles. Depuis des années, je cherche à déterminer ce qui pourrait être LA morale universelle, et bien que sa nature s'est précisée, je pense encore que cette morale universelle existe, mais qu'elle n'est pas facile à déterminer.

À vous qui pensez encore que l'obéissance est une valeur à respecter, c'est à vous en particulier que je m'adresse. Comprenez bien que la soumission à l'autorité n'est pas la panacée.
... comment faire, alors ? Écoutez votre raison et votre coeur. Vous voulez faire les choses bien ? C'est déjà un bon début. Et bien, je peux vous assurer d'une chose : s'il y a une qualité essentielle pour réussir à faire les choses bien, c'est l'empathie.

"Ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse." : las, cette règle morale n'est que trop baffouée dans notre société. L'empathie, ou la capacité à ressentir les joies et souffrance d'autrui, est une qualité suffisante pour que cette règle élémentaire soit respectée.

Faites comme si la soumission à l'autorité ne fait plus pleinement partie de vous. Une fois ce pas d'extériorisation franchi, il vous sera plus aisé de voir l'obéissance aveugle comme une mentalité à combattre, et à laisser place à votre empathie.

Alors petit à petit, libérons nos esprits...

 

earth

Partager cet article

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Jeroboam 11/03/2012 13:39

Tu aurais dû parler de l'expérience de Milgram dans ton article...

Bête spatio-temporelle 16/03/2012 15:03



En effet, c'est incontournable. J'ajouterai ça et un autre truc quand je ne serai plus dans mes révisions et les privations qu'elles impliquent.



Présentation

  • : L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • : Sciences humaines, exactes ou naturelles, philosophie, politique, arts... Je vous emmène sur les flots dans un voyage aux mille escales, avec toujours le même objectif dans la longue-vue : l'étoile du marin, ou l'idéal qui anime l'homme qui a de l'espoir.
  • Contact

Recherche