Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 22:46

La maladie infantile du communisme : tel était le nom que Lénine donnait à ce que beaucoup d'entre nous appellent aujourd'hui : le gauchisme. L'emploi de cette expression est justifié, car bien souvent, c'est la rage de voir l'ampleur de la misère du monde qui rend communiste, et donne la volonté de transformer la société dans le bon sens.
Hélas, c'est une erreur de camper sur sa rage : on se lance alors dans des affrontements contre les forces de l'ordre par simple agressivité, bien souvent dans des mouvements minoritaires voués à l'échec.
Un camarade disait ici que le gauchisme, c'est théoriser l'impatience. Quand on est impatient et qu'on le reste, une théorie foireuse peut laisser croire que c'est une bonne chose... Je dirais plutôt que le gauchisme est une forme d'extrémisme des gens se voulant de gauche axée sur la violence et le sectarisme. Pas toujours les deux à la fois, m'enfin... Ca va souvent ensemble.

Dans le contexte actuel...

Actuellement, le risque n'est pas tellement de voir des négociations vouées à la perte, mais plutôt une bordelisation du mouvement en cours. Des lycéens pourraient répondre aux provocations des forces de police, et agresser ces forces de police, ce qui serait une erreur considérable pour qui voudrait lutter contre le mal en ce monde.
Sous l'injonction du gouvernement, des proviseurs de lycée interdisent le droit de réunion des lycéens dans leur établissement. Ceci est inadmissible : les lycéens doivent pouvoir se rassembler dans leur établissement, et se réunir pour décider de la marche à suivre.
D'autres personnes pourraient aussi céder aux provocations policières.

Quoiqu'il en soit, il faudrait que se mettent en place des services d'ordre (SO) afin d'éviter tout débordement.

Quant aux jeunes, il serait bon que les plus anciens leur fassent part de leur expérience : elle nous sera très utile en ces temps décisifs.

Un pour tous, tous pour un ! La grève générale est en marche, et c'est en nous organisant tous ensemble que nous la ferons exister.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • : Sciences humaines, exactes ou naturelles, philosophie, politique, arts... Je vous emmène sur les flots dans un voyage aux mille escales, avec toujours le même objectif dans la longue-vue : l'étoile du marin, ou l'idéal qui anime l'homme qui a de l'espoir.
  • Contact

Recherche