Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 20:52
Vous connaissez tous les formules de politesse. Mais si vous voulez blaguez entre amis (ou ennemis !), préférez la révolution-sociale-ultime-de-la-mort-qui-tue-du-troisième millénaire : les formules d'impolitesse !

Le principe est simple : on utilise les formules de politesse avec les gens qu'on aime, et on utilise les formules d'impolitesse équivalentes si on parle à quelqu'un qu'on n'aime pas. Voici une liste non exhaustive :

1)Version polie : "Bonjour."
Version impolie : "Hé connard !" si on s'adresse à un homme, "Hé la femmelette !" si on s'adresse à une femme, mais ça convient très bien aux hommes aussi.

2)Version polie : "Au revoir."
Version impolie : "Casse toi pauv' con !" si on s'adresse à un homme, "Dégage, sale pétasse !" si on s'adresse à une femme.

3)Version polie : "Adieu.".
Version impolie : "Crève, charogne !". A noter que certains utilisent aussi la formule "Viens avec moi en enfer !", mais elle reste assez mondaine.

4)Version polie : "Bon appétit."
Version impolie : "Bouffe, gros porc !" si on s'adresse à un homme, "Bouffe, grosse vache !" si on s'adresse à une femme.

5)Version polie : "Pardon."
Version impolie : "Pousse toi de là !"

6)Version polie : "Excusez moi."
Version impolie : "Va te faire foutre !"

Euh, qu'est-ce que je dois dire là ? Dire "Au revoir." ? Non, on sait jamais qui peut tomber sur l'article. Dire "Casse toi pauv' con !" ? Oh non, même argument. Et merde, il me reste plus qu'à balancer une équation insoluble :

a+b+c=100
ET 0<a<100
ET 0<b<100
ET 0<c<100
ET a%"Au revoir."+b%"Casse toi pauv' con!"+c%"Dégage, sale pétasse !"=dernière phrase de l'article.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Humour
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • : Sciences humaines, exactes ou naturelles, philosophie, politique, arts... Je vous emmène sur les flots dans un voyage aux mille escales, avec toujours le même objectif dans la longue-vue : l'étoile du marin, ou l'idéal qui anime l'homme qui a de l'espoir.
  • Contact

Recherche