Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 17:34
Je suis de gauche, et je ne veux surtout pas que Sarkozy soit réélu. Pourtant, je ne voterai pas François Hollande au premier tour. Pourquoi ?

Raison numéro 1 : l'appartenance politique

Je ne situe pas mon appartenance politique dans le PS. Je considère que le PS est un parti qui prétend défendre l'intérêt général, mais qui a commis l'erreur de croire qu'on pouvait faire quelque chose de bien avec le capitalisme.
Cette erreur est internationale : d'autres partis, en Grèce, en Espagne, au Royaume-Uni, se font croire de gauche, et mènent une politique très similaire à la droite. Au Royaume-Uni, le parti travailliste est allé jusqu'à pousser encore plus loin que Thatcher l'aurait osé les politiques néolibérales où on casse les services publics dans l'obstination de vouloir faire des économies(1).

La politique de Nicolas Sarkozy, à 75 % c'est le remboursement de la dette de l'État. C'est l'idée-force qui l'a amené à supprimer des postes d'enseignants, de chercheurs, d'infirmières, c'est aussi cette idée-force qui l'a amené à augmenter la TVA.
Et François Hollande veut lui aussi rembourser la dette d'État.

Quant au Front de gauche, c'est une force aujourd'hui non négligeable(2), qui rassemble la gauche communiste(3), défend de vraies mesures socialistes et préfère prendre l'argent aux riches plutôt que de rembourser la dette. Et puis, contrairement au NPA et à LO (Lutte Ouvrière), le FDG va aux élections pour les gagner ! Et Mélenchon le premier !

Je ne considère pas le PS comme un parti de gauche. Pour moi, être de gauche, ce n'est pas s'obstiner dans la formalité au point d'augmenter les prix pour tous et donner des milliards à certains riches(4), c'est plutôt augmenter les salaires, promouvoir le CDI, et puis quand même, prendre aux riches pour donner aux pauvres.
Et puis d'abord, on est censé voter pour le meilleur candidat, me trompé-je ?

Raison numéro 2 : défendre le pluralisme politique

Aux États-Unis, il y a ce qu'on appelle un système bipartite : il y a deux partis principaux, le parti démocrate, plutôt classé à gauche, et le parti républicain, plutôt classé à droite, et quasiment rien d'autre. Le problème, c'est qu'avec ce système, on a un peu le choix entre la peste et le choléra. Aussi bien d'un côté que de l'autre, on est prêt à faire la guerre pour piller le pétrole.

En France, nous avons la chance d'avoir un pluralisme plus fort. Pourquoi ne pas en profiter ? À force de rentrer dans le jeu des mass media qui veulent que n'existent guère que l'UMP et le PS(5), on participe à l'évolution de notre pluralisme relatif vers un système bipartite comme aux États-Unis. Je ne veux pas jouer ce jeu-là.

Raison numéro 3 : le vote "utile" est parfois inutile

Depuis 2007, le souvenir affreux du second tour des présidentielles de 2002 avec Chirac et Le Pen dans un coin de l'esprit, on parle de "vote utile".
Je n'ai pas pu voter en 2007. Toutefois, comptant barrer la route à Sarkozy, j'aurais voté Ségolène Royal au premier comme au second tour.
Beaucoup ont pensé comme moi, et Ségolène Royal a fait face à Sarkozy au second tour.
Et là, qu'est-ce qui se passe ? Sarkozy gagne les élections.
Vote utile, mon cul !

Et puis d'ailleurs, quelle est la raison du second tour Chirac Le Pen en 2002 ? En partie la faiblesse du PS, pas assez de gauche dans ses actes.

Raison numéro 4 : si les Français sont de droite, on est foutus (?)

Une autre raison m'est venue en tête très récemment, aujourd'hui en fait.

Négligeons le poids des petits candidats que sont

-Philippe Poutou ;
-Nathalie Arthaud ;
-Nicolas Dupont-Aignan ;
-Eva Joly ;
-Jacques Cheminade.

Désolé de les réduire ainsi à néant, mais ceci ne se fait que le temps d'une analyse.

Imaginons un second tour Sarkozy Hollande.

Abstraction faite des voix de Bayrou, on a la configuration suivante :

-Si le nombre de voix PS et FDG du premier tour est supérieur à celui de l'UMP et du FN, Hollande gagne.
-Sinon, Sarkozy gagne.

L'incertitude qui émerge est de savoir si les voix de Bayrou au premier tour se reporteraient plutôt sur Hollande ou plutôt sur Sarkozy, et dans quelles proportions.

L'idée du raisonnement est de dire que si la majeure partie des Français sont de droite (UMP FN, face à FDG et PS, ce dernier étant ici considéré comme de gauche par pragmatisme d'expression), que l'on ait un second tour Sarkozy Hollande ou Sarkozy Le Pen, de toute façon, Sarkozy en sortira gagnant.

Les Français sont-ils de droite ?

Le point d'interrogation mis dans le titre de cette raison numéro 4 a pour but de souligner l'incertitude posée dans ce raisonnement par les voix pour Bayrou au premier tour.

(1) : Je rappelle à ceux qui ne l'auraient pas encore bien compris que l'argent est fait pour être dépensé...
(2) : Avec un score de 14 % dans certains sondages, plus une puissante dynamique que même certains mass media reconnaissent, on ne peut pas dire que c'est un facteur négligeable dans l'évolution des choses à l'échelle de la France.
(3) : PCF (Parti Communiste Français), PG (Parti de Gauche, le parti de Mélenchon), GU (Gauche Unitaire, parti issu d'une scission du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste)), PCOF (Parti Communiste des Ouvriers de France), FASE (Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique), Militant, des anciens du NPA et bien d'autres encore se sont réunis dans le Front de gauche.
(4) : Ce qui serait le résultat d'une politique de remboursement de la dette, les riches en question étant les banquiers qui ont prêté à l'État français.
(5) : Au FN (Front National), on se plaint de ceci en utilisant l'acronyme "UMPS". Je précise que je me sens étranger aux positions du FN.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Analyses de l'actualité politique
commenter cet article

commentaires

Sébastien 11/05/2012 09:22


non en effet, et 21% des électeurs du FN ont voté pour lui (contre 44% pour sarko). On est à 2/3 contre 1/3. Comme quoi, il ne fallait pas être si radical...


Les électeurs du FDG en revanche ont voté à 76% pour hollande et 4% pour l'UMP. Il y a eu bcp plus de discipline...

Sébastien 03/05/2012 12:02


Sur les forum, bon nombre d'électeurs du FN disent avoir voter pour le changement et continueront en ce sens avec Hollande. D'autres espèrent que le PS fasse un mauvais mandat pour que le FN
revienne plus fort en 2017. D'autres encore trouvent que la politique sociale de MLP est plus proche de celle du PS (il faut aller chercher alors plus loin que l'immigration dans son programme,
ce que peu font).


 


J'ose espérer qu'ils seront également répartis entre les deux candidats pour ne pas favoriser trop l'UMP.

Bête spatio-temporelle 10/05/2012 23:16



Ben finalement c'est Hollande qui est passé. Je crois que nous n'allons pas trop nous en plaindre.



Sébastien 27/04/2012 17:36


J'approuve le contenu de cet article mais la réalité nous montre que les électeurs du FN ne se rangeront pas si surement derrière Sarkozy. Ce vote et sa candidate faisant plus partie d'une
protestation que de réelles convictions politiques.

Bête spatio-temporelle 02/05/2012 14:28



"la réalité nous montre que les électeurs du FN ne se rangeront pas si surement derrière Sarkozy. Ce vote et sa candidate
faisant plus partie d'une protestation que de réelles convictions politiques."


 


D'autres analystes vont dire qu'il y a maintenant une porosité totale entre le FN et l'UMP, dirigée par la main de fer de
Sarkozy. Pour ma part, je me méfie ; je n'ai pas encore fait mes comptes (honte à moi), mais je pense que Sarkozy a ses chances de passer. C'est serré.



Présentation

  • : L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • : Sciences humaines, exactes ou naturelles, philosophie, politique, arts... Je vous emmène sur les flots dans un voyage aux mille escales, avec toujours le même objectif dans la longue-vue : l'étoile du marin, ou l'idéal qui anime l'homme qui a de l'espoir.
  • Contact

Recherche