Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 19:39

Mise à jour 5/6/2011 : ajout du problème saugrenu style "ligne d'amour", modifications mineures.

 

Bien qu'ayant peu d'expérience en la matière, j'avais envie de partager quelques réflexions sur l'amour. J'espère qu'elles vous seront profitables.

I Les deux types d'amour selon moi
II Des codes qui détruisent nos vies
III Sur la drague

I Les deux types d'amour selon moi

Il y a selon moi deux types d'amour : le premier, purement sexuel, et le deuxième, le vrai amour, l'amour complet.
Le premier, c'est celui qui est encouragé par les boîtes de nuit : deux personnes ne se connaissent pas, elles se rencontrent, conversent vite fait et puis ça finit par une relation sexuelle chez l'un ou chez l'autre. L'attachement est souvent si faible que ce n'est qu'une relation d'une nuit; des fois, les partenaires s'échangent leurs numéros de téléphone, mais pas toujours.
Je pense que cet amour est justifiable, mais qu'on ne devrait pas avoir à passer par la case boîte de nuit pour faire ça. Une force s'oppose à ce type d'amour : la suspicion, la non confiance en une personne que l'on connaît peu. On peut toujours se dire "Est-ce qu'elle(il) va pas me faire du mal une fois chez elle(lui) ?": vu qu'on connaît mal la personne, on peut toujours imaginer qu'elle est douée de mauvaises intentions.
En Islande, il paraît que cet amour purement sexuel, très direct, existe partout. Je vous passe la source si vous ne me croyez pas :

"AMOUR, QUAND TU NOUS TIENS...

Autant le déclarer franchement ! La société islandaise n'est pas collet monté ni prude, l'égalité entre hommes et femmes y est de tradition, et le libéralisme des moeurs scandinaves n'a pas manqué d'exercer son influence. Les rapports entre hommes et femmes sont directs et sans chichis, mais les raffinements de la galanterie française sont inconnus ou peu pratiqués."

C'est tiré du livre "L'Islandais de poche" aux éditions ASSIMIL. Putain, si c'était comme ça partout, ce serait vraiment trop bien...

Une petite note culturelle que je ne peux m'empêcher de faire : Dans la société du livre Le meilleur des mondes, il est très facile d'avoir des relations sexuelles avec quelqu'un d'autre. Le problème, c'est qu'il n'existe pas d'amour avec des sentiments.

L'amour avec des sentiments, voilà le vrai amour. Combinant amitié et rapports sexuels, il est bien plus fort que tout ce qu'on peut avoir en une aventure d'une nuit ou d'un jour. Quant à l'amour platonique, c'est-à-dire l'amour sans rapports sexuels, peut-on le qualifier d'amour ? Pour ma part, je dirais que non, sauf si on porte au mot amour l'attribut principal d'avoir une très forte attirance d'une personne ou d'un objet (l'amour des mathématiques !) sur une personne.
On pourrait concevoir l'amour avec des sentiments comme une sorte d'extension de l'amitié, une amitié avec des relations sexuelles en plus.

II Des codes qui détruisent nos vies

Qu'est-ce qu'il y en a, des conventions qui s'opposent à l'amour ! Dans de nombreux pays encore, il est très mal vu d'avoir des relations sexuelles hors mariage. Aussi, l'interdiction d'avoir plusieurs amant(e)s complique bien les choses, mais ça, j'en avais déjà parlé ici. Pour ceux que ça intéresse, je vous invite vivement à lire l'article La polygamie doit être un droit. Made by BST

III Sur la drague

Quand j'étais petit, je me disais que ça devait être très dur pour deux personnes d'être amoureuse l'une de l'autre. Je m'imaginais qu'on ne pouvait avoir qu'un(e) seul(e) amoureux(se) à la fois, et que du coup, si A est amoureux(se) de B, pour qu'il y ait couple, il faut non seulement que B soit amoureux(se), mais que la personne dont B soit amoureux(se) soit précisément A ! Autant dire qu'il y a peu de chances qu'un couple se forme.
Mais avec la drague, les choses vont autrement. Le but, c'est de cacher à l'autre le fait qu'on l'aime, et de lui plaire. Il faut lui laisser le temps de deviner qu'on est amoureux(se), et au bout d'un moment, il faut que l'une des deux personnes fasse le pas décisif : à partir de là, soit le couple se forme, soit il ne se forme pas.
Pour parler franchement, des techniques de drague, j'en ai aucune. Trop compliqué pour moi. Par contre, je peux laisser mon attirance s'exprimer.

 

Dans un monde dans lequel la monogamie serait la règle, mais vraiment la règle, avec aucun écart (ce n'est pas la France d'aujourd'hui, du coup ), un problème assez saugrenu, que l'on pourrait intituler "ligne d'amour," peut se poser : imaginons que A aime B, que B aime C, que C aime D, etc, du coup, aucun couple se forme et tous les amours sont voués à la vanité -_-


Pour finir, et pour mettre un peu d'illustration, je n'ai qu'une chose à dire :

 


peace and love

Peace and love !

Partager cet article

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • : Sciences humaines, exactes ou naturelles, philosophie, politique, arts... Je vous emmène sur les flots dans un voyage aux mille escales, avec toujours le même objectif dans la longue-vue : l'étoile du marin, ou l'idéal qui anime l'homme qui a de l'espoir.
  • Contact

Recherche