Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 19:36
Je publie ici un petit texte (légèrement modifié) que j'ai produit dans mon cursus universitaire. Il s'agit d'un réarrangement des paroles de la chanson The Sage, the Fool, the Sinner du groupe de métal allemand Helloween. A écouter ici.
Les paroles m'ont un peu énervé. En tant que scientifique, je suis de ceux qui pensent que l'on peut prévoir l'avenir, du moins, je pense bêtement que certaines causes entrainent certaines conséquences, et que c'est pas toujours transcendant.

Donc j'ai décidé de changer les paroles. Ceux qui ne comprennent pas l'anglais n'ont pas à s'inquiéter, j'ai mis une traduction.

Voici les paroles originales :

The Sage, the Fool, the Sinner :

A tramp found dead, in the street, just made the news
Forensics report read 'drug abuse' 
Found a warehouse slip in his sleeve
Marine corps major down-at-heel

They got to the place, unlocked the shed 
Soon left awestruck, stunned, amazed
Among stuff and things lay pledges and bonds
Up to a few Mil in the end

The Sage, the Fool, the Sinner
And what goes for you, one can't ever say
The Sage, the Fool, the Sinner
One can't foretell fate, no way, no way

Sassy lady puts on her fav heels
Mirror checked, all done, snow white appeal
Adjust the dress, ready to leave
Grab some cash, cabʼs outside, wipe off a tear

On her way out, she turns once more
To wave her man good bye
While in his sleep, he recalls thirty years due to end that night

The Sage, the Fool, the Sinner
And what goes for you, one can't ever say
The Sage, the Fool, the Sinner
One can't foretell fate, no way, no way

Traduction :

Le Sage, l'Imbécile, le Pécheur :

"Un clochard trouvé mort dans la rue" lit-on dans le journal
"Suites de drogue" dit le rapport de la médecine légale
Une carte d'entrepôt trouvée dans sa manche
Major des Marines genoux à terre

Ils y sont allé, ils ont ouvert le cadenas
Sitôt abasourdis, étonnés, surpris
Entre des bricoles gisent contrats et engagements
Pour plus d'un million à la fin

Le Sage, l'Imbécile, le Pécheur
Et ce qui va t'arriver, personne ne peut le dire
Le Sage, l'Imbécile, le Pécheur
Nul ne peut prédire l'avenir, jamais, jamais

Un femme fougueuse met ses talons
Miroir vérifié, tout bon, l'appel de la neige
Elle rajuste sa robe, prête à partir
Prend du pèze, le taxi attend, essuie une larme

Sur son chemin, elle se retourne
Pour faire au revoir, de la main, à son homme
Qui, tandis qu'il dort, se remémore trente années vouées à prendre fin cette nuit

Le Sage, l'Imbécile, le Pécheur
Et ce qui va t'arriver, personne ne peut le dire
Le Sage, l'Imbécile, le Pécheur
Nul ne peut prédire l'avenir, jamais, jamais

Et voici mon réarrangement :

The Mass, the Force, the Power :

A ruined land dead-end one has to choose
Desperate people no reason the fools
Racist leader seductive speech
Dictatorship setting succeed

They went in Europe, all invaded
Murder, treason, the rape
Terror, slavery, the pain at long
Industrial kill in the end

The Mass, the Force, the Power
And if that so what, that we must care
The Mass, the Force, the Power
One can forecast fate, oh yeah, oh yeah

Arabian stranger in the need
Missing paper, poor, the cold can feel
He meets some nice man in the street
Social fight, allowed jobs and victory

At later time, he knocked the door
To thank that guy for life
Along their paths, they become the best friends, future has become bright

The Mass, the Force, the Power
And if that so what, that we must care
The Mass, the Force, the Power
One can forecast fate, oh yeah, oh yeah

Traduction :

La Masse, la Force, la Puissance :

Un pays ruiné, l'impasse, toujours choisir
Peuple désespéré sans raison et abruti
Meneur raciste au discours séducteur
Dictature établie avec succès

Ils sont allé en Europe, ils ont tout envahi
Meurtre, trahison, le viol
Terreur, esclavage, la souffrance s'instaure
Et la tuerie industrielle au final

La Masse, la Force, la Puissance
Et si ça alors quoi, il faut bien s'en soucier
La Masse, la Force, la Puissance
On peut prévoir l'avenir, et ça déchire !

Un Arabe étranger dans le besoin
Pas de papiers, la pauvreté, le froid qui blesse
Il rencontre un homme bon dans la rue
Lutte sociale, métiers autorisés, c'est la victoire

Un peu plus tard, il est venu toquer à sa porte
Pour remercier cette homme de lui avoir sauvé la vie
Suivant leur chemin, ils deviennent les meilleurs amis, le futur est radieux, enfin !

La Masse, la Force, la Puissance
Et si ça alors quoi, il faut bien s'en soucier
La Masse, la Force, la Puissance
On peut prévoir l'avenir, et ça déchire !

Si vous avez quelque chose à dire, merci de laisser un commentaire...

Partager cet article

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • : Sciences humaines, exactes ou naturelles, philosophie, politique, arts... Je vous emmène sur les flots dans un voyage aux mille escales, avec toujours le même objectif dans la longue-vue : l'étoile du marin, ou l'idéal qui anime l'homme qui a de l'espoir.
  • Contact

Recherche