Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 14:14

Cela fait très longtemps que j'avais envie de faire un article sur le sujet. Lors de son écriture, il est passé d'un tas d'idées éparses à une généralisation de ces idées. Pas besoin de prier pour prendre du recul sur ses expériences. :-)

 

J'ai épuré le contenu initial de l'article pour le séparer en deux. La première partie est celle-ci, la seconde sera plus formelle ; je tenterai d'y créer un indicateur pour estimer le degré d'utilité dans une zone donnée :-) .


I Relativité de l'utilité
II Rencontre utile et argent

III Recyclage
IV Sur la notion de portée



I Relativité de l'utilité

Il existe dans notre monde quelque chose que l'on pourrait appeler "la relation d'utilisateur à utilisé".

Dans cette relation, l'utilisé apporte quelque chose de positif à l'utilisateur. Quand vous mangez quelque chose de bon, vous êtes l'utilisateur et la nourriture que vous mangez est l'utilisé. Si vous vous faites manger par un tigre, vous serez dans ce cas l'utilisé.
 
tigre

Par contre si c'est moins qui te tire dessus et qui te bouffe rôti, c'est l'inverse ! Eh, euh, mais pourquoi tu fais cette tête là... AAAAAH !

 

 

Une chose utile pour un être donné peut être néfaste pour d'autres êtres. Par exemple, il y a des baies dans les buissons européens que certains oiseaux peuvent manger, alors que ces baies sont toxiques pour les êtres humains. L'empoisonnement est un exemple de relation de dommageable (le poison) à dommagé (l'être empoisonné).
 
acide chlorhydrique
  Dommageable ou utilisable, l'acide chlorydrique ? Ben, ça dépend de ce qu'on en fait...

 

 

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'un objet (au sens large du terme, ça peut aussi être un arbre ou une personne) n'est en pratique jamais utile ni dommageable en soi.


 II Rencontre utile et argent

L'argent favorise les rencontres utiles ! Dans notre société, il est bien difficile de se procurer des choses sans argent. Un père qui va dans un magasin de jouets, qui se sert et sort, s'il fait comme ça tout le temps, il risque de se retrouver en tôle. Une personne qui a l'habitude prendre le train sans rien payer, celle là risque d'avoir des ennuis aussi ! La convention de l'argent valeur marchande étant établie, avoir de l'argent permet de se servir sans rien risquer...
Lorsque de l'argent s'entasse sur le compte d'une personne qui ne le dépense pas, cet argent ne s'échange contre rien, et de fait, il n'existe pas. L'argent est fait pour être dépensé.

En fait, plus on a d'argent, plus on a à sa portée des choses sont on pourrait avoir besoin.

 III Recyclage

Quand on recycle un objet, on le fait passer d'un état inutile ou nocif à un état utile. C'est ainsi que l'on peut transformer un produit toxique en bien de consommation utile, comme le font les adeptes de l'industrie écologique.
Par exemple, on dispose de bris de verre. C'est assez dommageable : si on marche dessus pieds nus, ça fait mal ! On peut les recycler en les transformant en bouteilles, ou encore, comme j'ai vu à Marseille, en les mettant sur les murs de sa propriété pour éviter que des voleurs n'y pénètrent.

Je voudrais ici m'attarder sur quelque chose qui semble important. J'ai remarqué il y a peu d'années de cela que chez ma mère, il y avait d'innombrables choses inutilisées, qui pourraient être recyclées, d'une façon ou d'une autre. Suite à un aperçu du livre Usages extraordinaires de produits ordinaires, ébloui par une telle intelligence du système D, une idée m'est venue en tête. Je me suis dit que le recyclage, c'était surtout un état d'esprit, que chaque chose peut avoir une utilité pourvu qu'on ait suffisamment de connaissances et d'imagination, que l'on peut, et même, que l'on doit jouer chez soi le rôle d'une déchetterie, et qu'avec tous les biens qu'il y avait chez ma mère, il y aurait de quoi recycler pendant 100 ans.
Au local de l'UNEF Grenoble, là aussi, il y aurait moyen de recycler pendant un siècle...

Dans l'esprit du recyclage, il y a aussi une règle : ne pas acheter. Car si l'on peut patienter jusqu'à ce qu'on récupère la chose chez quelqu'un qui l'a déjà achetée, on transforme cette chose inutile en chose utile, et on laisse le produit dans le magasin que l'on aurait acheté à quelqu'un qui ne peut vraiment pas faire autrement. Et puis, différer ses achats pour plus tard, lorsque c'est une habitude, cela fait faire des économies...
Par exemple, on va chercher des stylos chez ses parents plutôt que d'aller en acheter. L'idée est de ne pas laisser s'entasser les choses inutiles. Il faut les rendre utiles, et parfois, cela passe par la case poubelle.

Je pense notamment à ce jeu sur Game Boy, Caesars Palace... Il était tellement nul que je trouvais mauvais de vouloir le vendre ou même le donner, même à un gamin qui n'a aucun gout en matière de jeux-vidéo. Ce genre de truc, invendable parce que c'est tellement pourri, je pense que la meilleure façon d'en tirer parti est de les recycler. Direction la déchetterie !
 
cartouche caesar palace  

Toi t'iras pas à la brocante ! J'ai du respect pour mes acheteurs !
 

 

Je voudrais attirer mon attention sur un point qui me semble important. C'est important car ce que je vais dire va à l'encontre de certains préjugés que l'on nous inculque dès tout-petits.
Imaginez une personne très riche qui possède un très grand terrain, avec, sur ce terrain, 10 000 voitures neuves. Imaginez qu'elle déploie un vaste système de sécurité pour "défendre" ces voitures. Si des gens déjouent le système de sécurité, s'emparent des voitures et les offrent à des gens qui en ont besoin, au final, ce sera mieux que si les voitures étaient restées là ; une voiture est faite pour rouler, pas pour être bêtement posée sur le sol, passivement, comme on poserait un bibelot ! Il vaut mieux qu'une chose soit utilisée plutôt qu'inutilisée, vous êtes d'accord ?

J'avoue déjà avoir eu un gout du superficiel comme cet homme imaginaire ; j'en ai assez honte.
 
crane_diamants.png

Un luxe d'ultra-riche : ceci est une tête de mort entièrement ornée de diamants ! Alors qu'on aurait pu prendre n'importe quelle pierre brillante suffisamment bien taillée... Et que tout ce diamant aurait pu être valorisé dans l'industrie à cause de sa solidité, entre autres...
 

Au passage, je peux vous dire que faire les poubelles est une activité hautement sociale : il y a une certaine forme de partage, comme lorsque vous lisez un texte d'autrui, ici, c'est comme si vous aviez sous vos yeux une partie de l'histoire de la consommation des autres. D'ailleurs, les preuves que des infos stratégiques ont été offertes par un soldat français à l'ennemi allemand, fin XIXème siècle, ont été trouvées par une femme de ménage dans une poubelle ; de ceci s'ensuit toute l'affaire Dreyfus. Je signale que le vrai coupable s'appelle Esterhazy, et qu'il n'a jamais été condamné, contrairement à Dreyfus. Aussi, faire les poubelles, c'est vachement utile : la première fois, je trouve un seau, qui m'a servi de panier poubelle en plastique, la deuxième fois je trouve une poêle, et la troisième je trouve deux gros récipients de 5 L, toujours utile quand on a de l'imagination.

IV Sur la notion de portée

Autour de l'idée des rencontres utiles, la notion de portée est très importante.
Imaginons que Blaise a besoin d'une radio. S'il n'a pas de radio à sa portée, il est dans la merde !
Cas typique : Blaise vit dans un pays du tiers monde. Exporter ce qu'on a en trop dans les pays développés vers les pays pauvres, cela pourrait être un moyen de satisfaire au mieux les besoins de tous.
Je pense qu'en fait, il y a tellement de biens non périssables, poussettes, jouets, couverts, dans les pays développés, que si on les partageait avec les pays du tiers monde, si ça se trouve, on n'aurait même pas besoin de produire plus.

J'ai eu l'idée de créer un site web afin de favoriser les rencontres utiles. Cela serait fait dans l'optique de promouvoir l'idée communiste en paralèlle, cela m'a même incité à adhérer au PCF pour monter ce projet. J'espère que ça va marcher :-) .
Et si ça marche, ça peut même devenir aussi énorme que Wikipédia ! Je ferai ce qu'il faut et on verra bien !

Partager cet article

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • : Sciences humaines, exactes ou naturelles, philosophie, politique, arts... Je vous emmène sur les flots dans un voyage aux mille escales, avec toujours le même objectif dans la longue-vue : l'étoile du marin, ou l'idéal qui anime l'homme qui a de l'espoir.
  • Contact

Recherche