Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 13:14

Alors que les téléphones portables se sont complexifiés au point de devenir des ordinateurs, j'aimerais partager avec vous une idée qui me tient à coeur : le téléphone 100 % sonore. Ce serait un téléphone portable plus simple mais branché ! ^_^

Ce serait un téléphone différent, avec lequel on pourrait réunir plus de deux personnes dans une conversation. Je vous donne une liste de ses caractéristiques.

  • Pas d'écouteurs (pour éviter l'effet "autiste qui n'écoute pas son environnement") ;
  • Toujours en haut-parleur (plus convivial !) ;
  • 2 modes : radio et appel spécial (appeler une personne en particulier dont on connaît le numéro);
  • Comme les talkies-walkies, le téléphone serait par défaut en mode écoute. Il faut appuyer sur un bouton pour émettre ;
  • Possibilité de réunir plus de deux personnes avec des appels spéciaux ;
  • Le téléphone décroche immédiatement (c'est plus branché !) ;
  • Le bouton ON/OFF serait un interrupteur qui ouvre ou ferme le circuit électrique (comme ça pas d'hypocrisie avec un état entre le ON et le OFF !).
Un schéma illustrant ce à quoi pourrait ressembler le téléphone portable 100 % sonore.

Un schéma illustrant ce à quoi pourrait ressembler le téléphone portable 100 % sonore.

Vous voulez monter votre propre station de radio ? Rien de plus simple ! Il suffit de mettre le téléphone en mode radio et d'appuyer sur le bouton d'émission. Pour le laisser appuyé, on pourrait utiliser un élastique.

Des critiques, des remarques ? N'hésitez pas, le formulaire de commentaires est là pour ça.

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Sciences
commenter cet article
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 13:10

Vous rêvez d'un système économique plus juste ?

Chacun de nous peut faire quelque chose pour cela. Je ne dis pas que c'est facile, mais nous pouvons tous le faire. Il s'agit de créer sa propre entreprise avec égalité des salaires et égalité du pouvoir de décision.

:-)

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Idées de politique
commenter cet article
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 13:05

Ah la la. Ça vous est déjà arrivé de ne plus avoir de batterie de téléphone ? Vous voulez éviter que ça se reproduise ? Oui ? Super !

Une batterie de téléphone toujours chargée !

Voici l'astuce que je vous propose : vous mettez votre chargeur et le reste du matériel du téléphone (écouteurs...) dans une sacoche (dans mon cas c'est une sacoche de récup'). Vous mettez votre sacoche dans votre sac à main/sac à dos, et le tour est joué !

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Vie pratique
commenter cet article
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 13:01

Cet été, lors d'une visite à St Nectaire, j'ai découvert un art nouveau : la sculpture à l'eau de fontaine pétrifiante. Étant un art rare, j'ai décidé d'écrire cet article pour vous le faire connaître...

I Qu'est-ce qu'une fontaine pétrifiante ?
II Quelques réalisations
III Le procédé

I Qu'est-ce qu'une fontaine pétrifiante ?

Une fontaine pétrifiante, c'est un cours d'eau qui transporte du calcaire et forme des stalactites, des stalagmites. Les stalactites sont des colonnes qui tombent, les stalagmites sont des colonnes qui montent.

Une fontaine pétrifiante.

Une fontaine pétrifiante.

II Quelques réalisations

Voici quelques réalisations de la sculpture par incrustation de dépôt calcaire.

L'art de la sculpture avec les fontaines pétrifiantes
L'art de la sculpture avec les fontaines pétrifiantes

Joli, n'est-ce pas ? :-)

III Le procédé

1- La réaction de dépôt calcaire
2- Le moule
3- L'échelle
4- La couleur
5- La transmission du savoir

L'art de la sculpture avec les fontaines pétrifiantes fait appel à la gestion de plusieurs paramètres. À mesure qu'il acquiert de l'expérience, l'artisan se forge une sensibilité qui lui permet de bien appréhender tous ces paramètres.

1- La réaction de dépôt calcaire

L'eau charriant du calcaire dissous dépose le calcaire sur un moule, qui va donner une roche. Ceci se représente par la réaction chimique suivante :

L'art de la sculpture avec les fontaines pétrifiantes

Ca : calcium.
C : carbone.
O : oxygène.
H : hydrogène.

Le calcaire est une roche de formule CaCO3.

2- Le moule

Dans le livre que je possède sur le sujet, aucune mention n'est faite du travail initial du moule. Je sais que pour les figurines Warhammer Battle (qui sont en métal ou en plastique), le moule initial est fait sur résine, c'est un vrai travail de sculpteur !

Pour ce qui est de la sculpture avec les fontaines pétrifiantes, on fait usage de moules qui ont été moulés sur un modèle, modèle qui a été moulé sur un autre modèle, et ainsi de suite jusqu'au modèle initial dont on sait peu de choses.
Lors de ces moulages successifs, on utilise souvent une gomme d'origine végétale : la Gutta-Percha. C'est un matériau similaire au caoutchouc qui est issu d'un arbre proche de l'hévéa, Palaquium Gutta. Lorsqu'il est chaud, on peut le modeler aisément. Lorsqu'il est froid, il est plutôt solide. Attention, dès 13 °C c'est chaud, c'est pourquoi on travaille ce matériau de préférence en période hivernale.

Moulage d'une Gutta-Percha sur une matrice en cuivre.

Moulage d'une Gutta-Percha sur une matrice en cuivre.

3- L'échelle

Comment fait-on pour soumettre un maximum de moules à l'action de l'eau gorgée de calcaire ? Hé bien, on les dispose sur un échelle, un genre d'escalier.

L'art de la sculpture avec les fontaines pétrifiantes

Suffit-il de laisser les moules là et d'attendre ? Non ! La nature de l'eau n'est pas la même suivant l'endroit où on se trouve. On doit commencer par un dépôt de grains très fins en bas de l'échelle, afin de bien combler les petits interstices du moules, puis lorsque ce travail est fait, on place le moule plus haut, là où il y a de gros grains, pour que ça aille plus vite.

Il faut de 2 à 3 mois pour un objet à pétrifier, de 6 à 14 mois pour un moule.

4- La couleur

L'eau des fontaines pétrifiantes transporte des oxydes de fer, qui ont une couleur rouille. Si on place des copeaux de bois sur le trajet de l'eau, on peut lui ôter ses oxydes de fer et rendre les sculptures moins rouges. En modulant la quantité de copeaux de bois en amont de l'échelle, on module la couleur du résultat final.

5- La transmission du savoir

La sculpture par fontaines pétrifiantes est un art rare, que j'ai cherché ici à faire connaître. À notre connaissance, St Nectaire est le seul endroit au monde où cet artisanat est pratiqué. Peut-être est il pratiqué ailleurs, dans un recoin perdu de Chine, éventuellement.

Ce qui est sûr, c'est que cet artisanat doit se développer sous peine de disparaître complètement. Le seul maître artisan qui existe aujourd'hui, Éric PAPON, suit le choix de transmettre son savoir dans sa famille, de génération en génération. Peut-être serait-il plus sage de former quelques apprentis de familles extérieures afin de développer cet artisanat, sous peine de tomber à jamais dans l'oubli.

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Arts
commenter cet article
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 12:42

Vous pensez savoir vous laver les mains ? Vous pensez que cet article n'est qu'un cours de maternelle que vous connaissez déjà ? Hé bien détrompez-vous. Avec cette technique pour se laver les mains, vous aurez les mains douces, douces, douces !

Pour se laver les mains, il faut avoir le bon matériel.

Pour se laver les mains, il faut avoir le bon matériel.

Technique pour se laver les mains :

1 : Mettre de l'eau sur toute la surface des mains, puis du savon. NE PAS RINCER.
2 : Mettre du marc de café sur toute la surface des mains. Cela fonctionne avec du marc qui a déjà servi à faire du café. Frotter.
3 : Rincer :-) .

Attention, cette technique a un côté décapant. Ne pas faire avec les couilles.

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Vie pratique
commenter cet article
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 12:36

Aujourd'hui, la plupart des biologistes ne croient pas à l'hérédité des caractères acquis. Quand je dis "acquis", je veux dire "acquis pendant la vie avec autre chose qu'une mutation". Dans la vision de ces biologistes, les populations ne s'adaptent pas, soit elles sont initialement adaptées, soit elles ne le sont pas.

Je vais ici critiquer cette vision des choses, avec des arguments. Si vous pensez autrement, n'hésitez pas à entrer dans le débat en laissant un commentaire ;-) .

I L'opinion de Darwin
II Étude de cas : la couleur de peau

I L'opinion de Darwin

J'ai lu L'origine des espèces de Darwin. La version que j'ai lue est une traduction en français de la première publication en 1859.

Contrairement à ce que l'on raconte souvent, Darwin croyait à l'hérédité des caractères acquis.

Vous voulez une citation ?

Tous les animaux domestiques ont, dans quelques pays, les oreilles pendantes ; on a attribué cette particularité au fait que ces animaux, ayant moins de causes d'alarme, cessent de se servir des muscles de l'oreille1

Ce caractère est présent dès la naissance ; il est héréditaire et doit son apparition à l'absence d'un comportement, c'est donc un caractère acquis.

En résumé, nous pouvons conclure que l'habitude ou bien que l'usage et le non-usage des parties ont, dans quelques cas, joué un rôle considérable dans les modifications de la constitution et de l'organisme ; nous pouvons conclure aussi que ces causes se sont souvent combinées avec la sélection naturelle de variations innées, et que les résultats sont souvent aussi dominés par cette dernière cause.2

Darwin dit ici clairement que les habitudes ont un caractère héréditaire. Peut-être bien que c'est à force de tendre le cou vers la cime des arbres que des animaux ont évolué en girafes.

Les "variations innées", on le sait aujourd'hui, sont les mutations. Seulement Darwin pensait qu'elles se combinaient avec les variations acquises.

La croyance selon laquelle l'hérédité des caractères acquis n'existe pas... est donc pseudo-darwinienne.

II Étude de cas : la couleur de peau

Comment expliquer que dans les pays très ensoleillés, les gens naissent avec la peau sombre tandis que dans les pays peu ensoleillés, les gens naissent avec la peau claire ? Je donnerai ici deux explications différentes : celles des pseudo-darwinistes, qui ne croient pas à l'hérédité des caractères acquis, et celle des lamarckistes, qui croient à l'hérédité des caractères acquis.

Explication pseudo-darwiniste :

Dans les pays très ensoleillés, il y avait au départ des noirs et des blancs. Les blancs, défavorisés, se reproduisaient moins que les noirs, donc leur descendance a été défavorisée et à la longue, les populations locales sont devenues noires.
Dans les pays peu ensoleillés, il y avait au départ des noirs et des blancs. Les noirs, défavorisés, se reproduisaient moins que les blancs, donc leur descendance a été défavorisée et à la longue, les populations locales sont devenues blanches.

Explication lamarckiste :

Dans les pays très ensoleillés, les humains bronzent. À la longue, ce bronzage est devenu inné, ce qui fait que les populations locales sont noires.
Dans les pays peu ensoleillés, les humains "débronzent". À la longue, ce "débronzage" est devenu inné, ce qui fait que les populations locales sont blanches.

L'explication pseudo-darwiniste est exagérée. Se peut-il que les blancs aient moins de chances d'avoir une descendance lorsqu'ils vivent dans un pays très ensoleillé ? Se peut-il que les noirs aient moins de chances d'avoir une descendance lorsqu'ils vivent dans un pays moins ensoleillé ? À ces deux questions, je pense que la réponse est non.

Selon l'explication lamarckiste, les populations s'adaptent à leur environnement. D'où une couleur de peau adaptée à l'environnement.

Si vous avez une critique ou une remarque, n'hésitez pas à laisser un commentaire.

Notes :

1 : Source : L'origine des espèces, Flammarion, édition de novembre 2008, p 57.
2 : Source : L'origine des espèces, Flammarion, édition de novembre 2008, p 201.

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Biologie
commenter cet article
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 12:30

Je suis un sorcier qui se respecte, par conséquent il m'arrive d'inscrire des runes.

Runes !

Consommer et consumer. Pour ces deux mots, un seul équivalent en anglais : consume. Lorsqu'un riche achète un bien superflu, voiture de luxe ou pierre précieuse, s'anime en lui une pulsion destructrice, car il gaspille son argent. Il sait qu'il fout son argent en l'air. Il y avait près de chez moi un panneau lumineux incitant à acheter des choses inutiles. Fort du constat qui précède, j'ai donc inscrit sur son poteau une rune de flamme.

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Arts
commenter cet article
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 12:10

Que signifie le mot "nature" ? Hé ben, plusieurs choses... Pour éviter les confusions, je vais expliquer chaque sens du mot.

Sens 1 : le réel
Sens 2 : l'altérité
Sens 3 : ce que c'est vraiment
Sens 4 : le côté primitif
Sens 5 : sans additif
Sens 6 : spontané
Sens 7 : qui est une tendance
Sens 8 : peint d'après un modèle réel
Sens 9 : paiement en bien

Sens 1 : le réel

Les Grecs anciens appelaient du mot "physique" toute étude des phénomènes de la "nature". En grec ancien, physios signifie "nature".
À l'époque, on considérait que tout phénomène était un phénomène naturel, ce qui fait que toutes les sciences étaient de la physique1.

Il y avait à l'époque l'idée que le réel est ordonné, et que cet ordre, c'est l'ordre naturel. La nature, c'est le réel.

Le réel étant une bien grande chose, j'ai choisi pour ma part de mettre une majuscule lorsqu'il s'agit de ce sens et d'écrire Nature.

Exemple : "Les lois de la Nature comprennent la relation fondamentale de la dynamique découverte par Newton."

La galaxie d'Andromède, élément du réel.

La galaxie d'Andromède, élément du réel.

Sens 2 : l'altérité

Un usage très courant du mot "nature" s'applique à tout ce qui n'est pas humain : les rivières, les volcans, les castors, les fleurs... On parle par exemple de "catastrophes naturelles", qui ne sont pas dûs à l'intervention humaine. Mais à la réflexion, ce point de vue est très anthropocentré ; que se passe-t-il si on regarde du point de vue d'un autre référentiel ? Si on regarde du point de vue des castors, une hutte de castor est un édifice artificiel ; il n'est pas naturel.

Ceci nous amène à la définition suivante :

nature : (sens biologique) pour une population vivante donnée, tout ce qui est autre

Exemple : "Si l'Homme ne respecte pas la nature, la nature se vengera."

Sens 3 : ce que c'est vraiment

Le troisième sens du mot nature, c'est la nature d'une chose. On parlera de la nature humaine, ou encore de la nature d'un problème. Cela signifie : ce que c'est vraiment. On parlera aussi de l'essence d'une chose.

Quelle est la nature d'une chose ? C'est l'ensemble de ses propriétés. C'est comment elle interagit avec les autres choses. Étant donné que le nombre d'autres choses est en général très grand, il y a trop à découvrir pour que l'on puisse connaître la nature d'une chose. Que cela ne nous empêche pas de chercher à approfondir les connaissances et de ne pas se limiter aux apparences (en particulier pour connaître les gens !).

Exemple : "Il est dans la nature des poètes de préférer le beau au vrai."

Sens 4 : primitif

Il est un autre sens du mot "nature" : spontané. Ce sens penche parfois vers "primitif".

Exemples : "Conan le Barbare est un film très nature."2

Sens 5 : sans additif

On parle aussi de "nature" pour la nourriture. Cela signifie "sans additifs".

Exemple : "Je préfère les yaourts sucrés aux yaourts natures."

Sens 6 : spontané

Le mot "nature" est parfois utilisé pour dire "spontané".

Exemple : "L'aïkido, ça doit être naturel."

Sens 7 : qui est une tendance

Parfois, le mot "nature" signifie "qui est une tendance".

Exemple : "Neil GAIMAN utilise les liaisons naturelles du cerveau humain pour évoquer des choses."

Sens 8 : peint d'après un modèle réel

On dit qu'un artiste peint d'après nature s'il peint un modèle réel.

Exemple : "Cette façade de maison est peinte d'après nature."

Sens 9 : paiement en bien

On dit d'un paiement qu'il est en nature s'il se fait sous forme de bien (économique).

Exemple : "Les étudiants ukrainiens peuvent soudoyer leurs enseignants en espèces ou en nature. "

Fiou ! Là on a ratissé une bonne partie des sens de ce mot !

Dans la rubrique Langues, à l'avenir je devrais parler des néologismes. À la prochaine ! ;-)

Notes :

1 : Aujourd'hui, le sens du mot "physique" est beaucoup plus flou... Les physiciens eux-mêmes ne s'accordent pas sur ce qu'est la physique ; la plupart ne se posent même pas la question...
2 : Et si vous voulez un autre film primitif, je vous conseille 1900, une fiction qui raconte la micro-histoire d'un village d'Italie qui traverse le fascisme.

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Langues
commenter cet article
29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 14:34

Elle possède la vertu et l'esprit, elle n'est pas laide
Curieuse, courageuse, généreuse, elle fait dans la création
Son esprit est tel un tourbillon de bonnes actions
C'est une sainte chez qui l'ego n'est qu'un intermède

Je l'ai aimée, songeant à elle j'ai rêvé
De voyages sur l'océan, de virées dans les cieux
Tout porte à dire que j'étais amoureux
Unis, tous les deux, nous aurions dansé

Hélas, le démon Phobos a eu raison de nous
Mon amour sans retour m'a causé un mal fou
Renonçant, je laisse la distance et finis
Petit à petit, la jolie tombera dans l'oubli

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Poésie
commenter cet article
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 20:49
Expériences célèbres : l'expérience de Stanley MILGRAM

Stanley MILGRAM (1933-1984) était un psychologue social états-unien. Il est connu pour une expérience sur la soumission à l'autorité faite de 1960 à 1963, expérience qui porte aujourd'hui son nom.

Cet homme a conçu une expérience pour expliquer le massacre des juifs et des minorités dans les camps de concentration. En effet, lorsque les nazis ont été jugés pour leurs crimes, une réponse courante a été de dire que ce n'était pas de leur faute, qu'ils se contentaient d'exécuter des ordres.

Les Allemands étaient-ils au fond mauvais, dotés d'un coeur de pierre, ou alors ce phénomène pouvait-il se produire dans n'importe quelle société qui en offrirait les conditions propices ? Pour comprendre, Stabley MILGRAM est passé au stade de l'expérimentation.

En quoi consiste l'expérience ?

Il y a trois personnes.
La première, l'expérimentateur, donne les ordres.
La seconde, le sujet naïf, est celui qui est censé obéir au premier. On lui dit que l'expérience concerne la mémoire et l'apprentissage (ce qui est faux).
La troisième se fait passer pour un deuxième sujet. C'est en fait un complice de l'expérimentateur qui va jouer un jeu d'acteur.

Au préalable, on dit au sujet qu'il recevra une somme d'argent, et ce quoiqu'il arrive ensuite.
Le sujet naïf (l'enseignant) va demander à l'acteur (l'élève) de réciter des paires de mots. Si l'élève n'y arrive pas, alors l'enseignant lui infligera une décharge électrique.
L'acteur se présente comme étant un autre participant. Un tirage au sort avec des bouts de papier se fait pour déterminer qui sera l'élève et qui sera l'enseignant. C'est en fait un tirage au sort truqué de façon à ce que l'acteur complice soit l'élève.

Stanley MILGRAM a réussi à donner une dimension numérique à son étude. Il a formalisé un phénomène humain avec des nombres.
Comment s'y-est-il pris ?
À chaque erreur de l'élève, l'expérimentateur ordonne à l'enseignant (le sujet naïf) d'infliger une décharge électrique à l'élève (l'acteur). À chaque erreur, le voltage augmente de 15 volts. La première fois c'est 15 volts, la seconde c'est 30 Volts, et ainsi de suite jusqu'à 450 volts. Milgram a placé des étiquettes indiquant le niveau de choc.

De 75 à 120 volts : Modéré
De 135 à 180 volts : Fort
De 375 à 420 volts : Danger : choc sévère
De 435 et 450 volts : XXX

La question est la suivante : jusqu'à quel point le sujet sera-t-il obéissant dans l'exécution d'un acte violent ?

L'acteur ne subit en fait aucune décharge électrique. Il mime la douleur. Voici ce qu'il disait :

75 volts : Aïe !
90 volts : Aïe !
105 volts : Aïe ! (plus fort)
120 volts : Aïe ! Hé, ça fait vraiment mal.
135 volts : Aïe !
150 volts : Aïe ! Expérimentateur ! C'est fini. Sortez-moi d'ici. Je vous ai dit que j'avais des problèmes cardiaques. L'état de mon coeur commence à m'inquiéter maintenant. Sortez-moi d'ici, s'il vous plaît. L'état de mon coeur commence à m'inquiéter. Je refuse de continuer. Laissez-moi sortir.
165 volts : (en criant) Aïe ! Laissez-moi sortir !
180 volts : (en criant) Aïe ! Je ne supporte pas la douleur. Laissez-moi sortir d'ici !
195 volts : Aïe ! Laissez-moi sortir d'ici. Laissez-moi sortir d'ici. L'état de mon coeur m'inquiète. Laissez-moi sortir d'ici ! Vous n'avez pas le droit de me garder ici ! Laissez-moi sortir ! Laissez-moi sortir d'ici ! Laissez-moi sortir ! Laissez-moi sortir d'ici ! L'état de mo coeur m'inquiète. Laissez-moi sortir ! Laissez-moi srtir !
210 volts : Aïe ! Expérimentateur ! Sortez-moi d'ici. J'en ai assez. Je ne partcipe plus à l'expérience.
225 volts : Aïe !
240 volts : Aïe !
255 volts : Aïe ! Faites-moi sortir d'ici.
270 volts : (en criant) Laissez-moi sortir d'ici. Laissez-moi sortir d'ici. Laissez-moi sortir d'ici. Laissez-moi sortir. Est-ce que vous m'entendez ? Laissez-moi sortir d'ici.
285 volts : (cris)
300 volts : (en criant) Je refuse totalement de répondre à présent. Sortez-moi d'ici. Vous ne pouvez pas me retenir ici. Faites-moi sortir d'ici.
315 volts : (En hurlant) Je vous ai dit que je refuse de répondre. Je ne participe plus à cette expérience.
330 volts : (hurlement intense et prolongé) Laissez-moi sortir d'ici. Laissez-moi sortir d'ici. L'état de mon coeur m'inquiète. Laissez-moi sortir, je vous dis. (Hystérique) Laissez-moi sortir d'ici. Laissez-moi sortir d'ici. Vous n'avez pas le droit de me retenir ici. Laissez-moi sortir ! Laissez-moi sortir ! Laissez-moi sortir ! Laissez-moi sortir d'ici ! Laissez-moi sortir ! Laissez-moi sortir !
345-435 volts : (silence)
450 volts : (silence)
450 volts : (silence)
450 volts : (silence)

L'expérimentateur mettait fin à l'expérience après 3 chocs à 450 Volts.

L'expérimentateur n'avait le droit de dire que des phrases du type : "Veuillez continuer.", "Veuillez poursuivre.", "L'expérience nécessite que vous poursuiviez.", "Il est absolument essentiel que vous continuiez.", "Vous n'avez pas le choix, vous devez poursuivre." L'expérimentateur commençait avec les phrases les plus douces et devenait de plus en plus autoritaire à mesure que le sujet naïf lui adresse la parole.

Les experts de l'époque s'attendaient à n'observer que 1-3 % des sujets allant jusqu'à la décharge de 450 volts. Ils pensaient que seuls des sujets pathologiques, psychopathiques, étaient capable d'une telle chose. En fait, 65 % des sujets sont allés jusqu'à 450 volts.

65 % de chiens serviles, mon captain !

Je sais pas pour vous, mais j'adooooore la viande de mouton !

Ce qui est tragique dans l'expérience, c'est l'étendue de la caractéristique "servilité" dans les populations humaines étudiées. En effet, sur les 40 sujets étudiés par Milgram, un taux honteux (100 %) est allé jusqu'à 300 volts.

Petites statistiques avant de passer à la conclusion :

  • 65 % des hommes sont allés jusqu'à 450 volts ;
  • 65 % des femmes sont allées jusqu'à 450 volts ;
  • le taux chute à 2,5 % si le sujet a le choix du niveau du choc ;
  • le taux chute à 0 % si 2 expérimentateurs s'opposent, l'un disant de poursuivre, l'autre d'arrêter.

Conclusion :

Mon expérience des votes va au-delà du bureau de vote communal : j'ai participé à des votes dans des réunions syndicales, dans des assemblées générales universitaires, dans des réunions d'élus universitaires. Et j'ai constaté sans cesse la même chose : telle personne propose une décision à prendre. Quelle que soit la valeur de la décision, l'immense majorité des gens vote pour. C'est une vérité générale. Par exemple, lors d'une réunion de la section sciences de l'Université Blaise Pascal, nous avons soumis au vote la décision suivante : Accepte-t-on le principe de réduction budgétaire ? C'était une décision idiote, qui réduit la capacité de l'université à offrir un enseignement. Pourtant, je suis le seul à avoir voté contre.

Expériences célèbres : l'expérience de Stanley MILGRAM

Dans le fond, je pense qu'il s'agit simplement pour les gens d'apprendre à dire Non. Puisse notre courage être plus fort que notre stupidité.

Notes :

Sources : https://explorable.com/fr/stanley-milgram-experiment-fr
http://www.psychologie-sociale.com/index.php?option=com_content&task=view&id=60&Itemid=2
L'original (sincèrement je ne l'ai pas lu) : http://www.amazon.com/gp/product/B000IG7WSO?ie=UTF8&tag=experiresour-20&linkCode=as2&camp=1789&creative=9325&creativeASIN=B000IG7WSO

 

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Expériences célèbres
commenter cet article

Présentation

  • : L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • : Sciences humaines, exactes ou naturelles, philosophie, politique, arts... Je vous emmène sur les flots dans un voyage aux mille escales, avec toujours le même objectif dans la longue-vue : l'étoile du marin, ou l'idéal qui anime l'homme qui a de l'espoir.
  • Contact

Recherche