Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 03:53

Qu'est-ce que la physique ?

Cette question, je pense qu'il est important d'essayer d'y répondre.

Certaines personnes pensent que la physique est en crise. C'est bien beau de dire ça, mais il faudrait déjà savoir ce que c'est que la physique...

D'où l'utilité de la question : qu'est-ce que la physique ?

 

Dans ce texte, je parle de certaines choses comme la "relativité" ou la "mécanique quantique", que certains lecteurs ne connaissent pas. A vrai dire, ce n'est pas bien grave : le but de ce texte est de poser des questions, et à vrai dire, si je devais expliquer ce qu'est la mécanique quantique ou la relativité, je me sentirais bien obligé de faire un article entier pour chacune de ces choses. Plus rapide, il y a Wikipedia :

 

Relativité Wikipédia

Mécanique quantique Wikipédia

 

Et pour avoir cherché pas mal de temps, je trouve que Wikipédia est ce qui se fait de mieux en physique sur le web.

 

Je comprends le sentiment qui a pu pousser certaines personnes à dire que la physique est en crise. Quand même, y a un truc qui va pas.
Je pense que les choses ont commencé à mal tourner au début du XXème siècle : les principaux, si ce n'est les seuls, apports à la physique fondamentale, font partie de ce qu'on appelle les théories de la relativité et de la mécanique quantique.
Je pense que le gros problème, dans tout ça, c'est cette tendance des physiciens à être trop sûr d'eux.
A dire, par exemple, que si on arrive à concilier la théorie de la mécanique quantique et celle de la relativité générale, on arrivera à trouver la "théorie du tout" qui expliquerait tout.

Très prétentieux, je trouve.
Vouloir trouver cette "théorie du tout", c'est très ambitieux, peut-être même un peu fou. Après tout, est-ce qu'on peut vraiment la trouver ? Ou juste s'en approcher ?

Prétentieux, parce que les moyens déployés sont tellement restreints qu'ils ne donnent aucune chance visible d'atteindre cet objectif.
Qu'est-ce qui nous prouve que c'est en conciliant la mécanique quantique et la relativité générale, et uniquement comme ça, qu'on peut trouver cette "théorie du tout" ?
Et d'abord, en quoi sont-elles contradictoires, ces deux théories ? On m'a dit que pour comprendre la mécanique quantique relativiste, théorie qui incorpore à la fois la mécanique quantique et la relativité restreinte, il fallait faire des études de niveau Master 2.
Et pour savoir en quoi la mécanique quantique et la relativité restreinte sont contradictoires, il faut quoi ? Un niveau bac + 6 ? Après tout si c'est le cas, qu'on commence d'abord à expliquer aux non connaisseurs en quoi ces deux théories sont contradictoires, au lieu de dire "Faites nous confiance, tout ça on connaît, j'ai pas le temps de vous expliquer".

Je me suis mis à penser que la physique, ce n'est pas une science avec un domaine d'étude particulier, mais plutôt une démarche intellectuelle, dont le but est de trouver cette "théorie du tout".
D'autres mots existent pour nommer ce but recherché par les physiciens : monade, réalité, nature, constante ultime (ça c'est le mien)... Ils n'ont pas tous la même connotation, mais cela désigne souvent la même chose.

En cours de philosophie de terminale, on m'a appris que la physique, c'était l'étude scientifique des lois de la nature.
En classe prépa, en cours de Français-philo cette fois-ci, on m'a appris que le mot "physique" venait du grec "physios" qui signifie "nature". Tout comme "physiologique".

D'ailleurs quand on regarde les sujets de recherche actuels de la physique, c'est extrêmement divers : des matériaux semi-conducteurs, des structures à l'échelle du nanomètre, des particules fondamentales, ou alors dont on croit qu'elles le sont, comme les électrons, les quarks, les photons, les bosons W, mais aussi les ondes électromagnétiques, les ondes de matière, où par exemple, un électron sera assimilé à une onde, les écoulements des fluides, les molécules d'hélium, des molécules plus complexes, comme les protéines...
En fait, tout cela est tellement divers que je ne vois pas où est le truc qui les unit en un tout très cohérent qu'on pourrait appeler "physique".

Autant pour d'autres domaines scientifiques, cela me paraît plus clair.

La chimie, c'est l'étude scientifique de la transformation de la matière. "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout est transformation de la structure.", telle est sa devise, et elle date de la Grèce antique.
Au début, on pensait que les atomes étaient incassables, d'ailleurs, par étymologie, un atome, c'est quelque chose qu'on ne peut pas diviser.
Avec la fission nucléaire, on a prouvé que si, les atomes étaient cassables. Même si avec les électrons, c'est plus compliqué que des histoires de noyaux.
En fait, ce qui se conserve vraiment, c'est l'énergie : c'est pour ça que je me dis que la chimie, l'énergétique, la thermodynamique, dans le fond, c'est pareil.
La biologie, c'est l'étude des êtres vivants.
La psychologie, c'est l'étude de l'esprit humain. Encore faudrait-il savoir ce que c'est que l'esprit, mais je pense qu'on s'en fait tous plus ou moins une idée.
Pareil pour ce qu'est un être vivant.

En fait la physique, c'est pas un domaine d'étude en particulier, c'est juste une démarche scientifique dans laquelle on essaye de connaître la grande constante qui régit tous les changements, le truc dont on peut théoriquement tout déduire.
Il s'agit de trouver cet objet philosophique que l'on appelle la monade, ou, de manière plus sobre, la réalité, à condition qu'on pense que la réalité ne change jamais.
A noter que Spinoza appelait ça "Dieu". "Deus, sive natura", disait-il en Latin. Paraît que ça veut dire "Dieu, c'est-à-dire la nature". C'est dire à quel point le projet des physiciens est ambitieux...

Pas de type de sujets d'étude en particulier, donc. La physique, c'est un état d'esprit, qui crée cette démarche dont je viens de parler plus haut.
Etant donné que le but tout au bout relève de la métaphysique, et que la métaphysique, c'est un truc qu'on maîtrise vraiment vraiment vraiment pas, il vaut mieux s'y prendre lentement, mais sûrement.
Lentement, mais sûrement : l'humilité de cette méthode contraste beaucoup avec la prétention des "physiciens" qui nous rabâchent les oreilles depuis des décennies qu'on va trouver "la théorie du tout", voire même que c'est imminent parce qu'il suffit de réunir la mécanique quantique et la relativité générale, si ils disaient "On va trouver Dieu !", là, au moins en France, ils auraient l'air ridicules auprès de tous les athées, dont je fais partie...
Mais non, pour moi, ils n'ont pas besoin de dire ça pour m'emmerder.
Il suffit juste que je me rappelle que je suis dans une grosse institution qui s'appelle "Fac de physique" et qu'avec ce que je viens de dire, je me dis qu'il faudra peut-être la fermer.
Peut-être.
Peut-être pas.

Après tout, nous ce qu'on fait à la fac de physique, c'est pas "On cherche les expériences et on prend note des observations qui nous tombent sur la gueule ainsi que des petites idées, des petits détails, on note tout ce qu'on a vu dans ces expériences et on essaye de comprendre comment tout ça, l'Univers, le monde, appelez le comme vous voulez, de toute façon c'est pas tranché, ça marche.". Non, c'est plutôt "On a des théorèmes et on fait des calculs pour trouver des trucs sympas sur des applications un peu bidon mais pas toujours, de temps en temps on fait de la branlette intellectuelle en montrant que Le Théorème explique tout ce qu'on voit, de la foudre aux éclairs en passant par l'aimant fer à cheval et les molécules, enfin, tout, mais pas trop non plus, on fait de la physique, on des spécialistes, on peut pas tout faire hein, d'ailleurs là je suis un peu stressé, ah, attends, je prends plusieurs théorèmes, je me fiche de savoir quelles expériences les prouvent, moi ce que je veux c'est vraiment être sûr sûr sûr que ce théorème là qui me tracasse il est vrai, alors oui on a déjà fait le calcul, mais je veux vérifier, alors je pars d'un autre théorème, oh, et les xp, j'men fous un peu là, hein, alors je fais mon calcul de merde avec une argumentation de merde que personne comprend sauf ceux qui croient tout comprendre même si en fait 70 % du temps, ils comprennent de travers, pas grave, ça fera des copains adeptes de la masturbation intellectuelle, comme ces trucs là ça peut être collectif, je vais pas me plaindre, hein. Ah, et trouver la monade ? Euh... Ca c'est un autre débat. On en parlera une autre fois. D'accord ?"

...

A présent, je deviens chimiste. Chercheur en énergétique ? Non, chimiste. C'est plus classe.
Enfin, disons plutôt que ce serait le métier que je veux faire... A d'autres moments, je serai physicien, croyant, technicien, syndicaliste (j'espère, quand même !), philosophe, grosse fainéasse, gros bosseur aussi peut-être, quoique, quand on fait de la recherche, c'est toujours bien d'ouvrir son esprit sur d'autres trucs, genre les jeux-vidéo, ça permet d'avoir de l'inspiration.
Et puis je serai écrivain aussi. Mais ça, je le suis déjà un peu.
Bordel de merde, quand je pense à ce que je dis, là, je me dis que les nombres sont partout... Quitte à poursuivre sur ma lancée, je suis aussi menteur, c'est juste que je le suis vachement moins que la plupart des gens.
Ca mériterait un développement, tout ça...

Bon sinon entre physiciens, ce serait bien de faire des débats sur la métaphysique, au moins, qu'on y pense, qu'on y réfléchisse et qu'on en discute. Il n'y a pas de honte à ça.
Et qu'on mette la main à la pâte, comme dirait George CHARPAK, encore que, dans mon cas, ce serait plutôt mettre les mains dans le cambouis. Et je me fiche de ce que dit la notice de mon four micro-ondes ! Parce que des gens qui écrivent en gros "Attention ! Energie micro-ondes !" pour effrayer les bricoleurs prématurés, ou alors juste pour dire une connerie, non franchement, étant donné que les micro-ondes sont une fréquence lumineuse et qu'ils ont pas l'air calés en mécanique quantique, non franchement, je crois que c'est juste de la connerie et qu'il faut pas les écouter.



Démontons nos machines !


Refrigérateur

Partager cet article

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Bête spatio-temporelle 03/06/2011 23:34



Bonjour Clovis,


 


Je n'ai pas trouvé l'article dont tu m'as parlé. Peut-être pourrais-tu faire un peu de ménage sur ton blog et l'organiser un peu mieux.



(Clovis Simard,phD) 31/05/2011 13:06



Bonjour,


Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.
      
Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.


La Page No-9. THÉORÈME DU V4M


LA RELATIVITÉ DÉPASSÉ ?? ATTENTION ??


Cordialement


Clovis Simard



Bête spatio-temporelle 27/12/2010 16:23



Alors que la physique, elle, elle s'intéresse à tout. Si jamais on se rendait compte qu'il y avait une cinquième force fondamentale, ce serait aux physiciens d'essayer de comprendre ce qu'elle
fait. Si jamais on se rendait compte que le concept de force était bon à jeter et qu'il faut le remplacer par quelque chose d'autre, ce serait aux physiciens de faire table rase et de trouver
quelque chose de mieux.


Dis moi, tu serais pas le Sébastien de ma classe prépa ?



Sébastien 27/12/2010 16:05



Grâce au livre d'Hubert Reeves (Poussières d'étoiles) j'ai enfin saisi la différence entre la physique et la chimie. C'est juste une question de répartition du domaine d'étude. Parmi les
4 forces fondamentales, la chimie ne s'occupe que de l'interaction électromagnétique.



Présentation

  • : L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • : Sciences humaines, exactes ou naturelles, philosophie, politique, arts... Je vous emmène sur les flots dans un voyage aux mille escales, avec toujours le même objectif dans la longue-vue : l'étoile du marin, ou l'idéal qui anime l'homme qui a de l'espoir.
  • Contact

Recherche