Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 00:37

Depuis quelques temps, je crée et publie des vidéos sur Youtube.

 

J'ai pour projet une série en dessin-animé nommée "Concepts en folie !", qui expliquerait de manière déjantée des concepts scientifiques avec des images de personnages de romans ! Aussi prévue, une vidéo nommée "Petite bourgeoise", qui dénonce la cruauté de la fin de non-recevoir.

 

Je publie sous le pseudonyme BeteSpatioTemporelle. Voici le lien vers ma chaîne :

Soyez indulgents, je suis encore un youtubeur débutant.

 

Je vous laisse visionner ma dernière création : une vidéo de vulgarisation popularisation sur la voiture à hydrogène.

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Arts
commenter cet article
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 00:29

Depuis quelques temps, je crée des images artistiques pour le site DeviantArt.

 

Bien qu'il m'arrive de traiter d'autres sujets, j'ai pour spécialité de créer des images sur le thème des énergies renouvelables. Mon but est d'offrir une vision esthétique et artistique, tout comme le font très bien les graphistes sur le thème de l'astrophysique.

 

Je publie sous le pseudonyme corentinblue. Voici le lien vers ma galerie :

 

 

Je vous laisse savourer ma dernière création : Amazing Oasis, l'oasis magique où on concentre la lumière du Soleil.

Corentin CHAROUSSET sur DeviantArt !
Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Arts
commenter cet article
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 14:25

Dans cet article, je vous propose quelque chose d'assez raffiné : l'escargot en origami d'Ayako BRODEK. Nous allons suivre une à une les étapes permettant la réalisation d'un escargot en origami. Il est possible qu'à un moment donné vous décrochiez, n'hésitez pas alors à me poser une question afin que je puisse vous aider.

 

Ce texte est basé sur le livre Nouvelle encyclopédie de l'origami et des arts du papier. Ce livre intelligent traite de sujets aussi variés que le grain du papier, l'origami, la reliure et la fabrication du papier.

 

... il serait fastidieux de refaire tous les dessins. C'est pourquoi vous aurez droit à des copies photographiques du livre sur lequel je me base.

 

I La base préliminaire
II La fleur d'iris (partiel)
III La finalisation de l'escargot

 

I La base préliminaire

 

Tout d'abord, quelle couleur voulez-vous pour votre escargot ? Rouge ? Vert ? Traditionnellement, l'origami fait appel à une feuille blanche d'un côté, colorée de l'autre.
Ce qui est impératif, c'est que vous devez utiliser une feuille carrée.

Origami : l'escargot d'Ayako BRODEK

4 Ouvrez le triangle supérieur et écrasez-le pour former un carré.

 

Attention, vous devez vous assurer que l'intérieur de la feuille est symétrique ! Je me suis fait avoir, il a fallu que je fasse une étape de plus que ce qui était indiqué...
Si votre feuille est symétrique aussi bien de l'extérieur que de l'intérieur, nous pouvons passer à l'étape suivante.

 

II La fleur d'iris (partiel)

Origami : l'escargot d'Ayako BRODEK
Origami : l'escargot d'Ayako BRODEK

Vous êtes prêts pour l'étape finale ? C'est parti !

 

III La finalisation de l'escargot

Origami : l'escargot d'Ayako BRODEK
Origami : l'escargot d'Ayako BRODEK
Origami : l'escargot d'Ayako BRODEK

Et voilà !

 

L'escargot d'Ayako BRODEK.

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Arts
commenter cet article
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 13:54

?

Que signifient ces symboles mystérieux ?

Hiéroglyphes
Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Arts
commenter cet article
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 13:01

Cet été, lors d'une visite à St Nectaire, j'ai découvert un art nouveau : la sculpture à l'eau de fontaine pétrifiante. Étant un art rare, j'ai décidé d'écrire cet article pour vous le faire connaître...

I Qu'est-ce qu'une fontaine pétrifiante ?
II Quelques réalisations
III Le procédé

I Qu'est-ce qu'une fontaine pétrifiante ?

Une fontaine pétrifiante, c'est un cours d'eau qui transporte du calcaire et forme des stalactites, des stalagmites. Les stalactites sont des colonnes qui tombent, les stalagmites sont des colonnes qui montent.

Une fontaine pétrifiante.

Une fontaine pétrifiante.

II Quelques réalisations

Voici quelques réalisations de la sculpture par incrustation de dépôt calcaire.

L'art de la sculpture avec les fontaines pétrifiantes
L'art de la sculpture avec les fontaines pétrifiantes

Joli, n'est-ce pas ? :-)

III Le procédé

1- La réaction de dépôt calcaire
2- Le moule
3- L'échelle
4- La couleur
5- La transmission du savoir

L'art de la sculpture avec les fontaines pétrifiantes fait appel à la gestion de plusieurs paramètres. À mesure qu'il acquiert de l'expérience, l'artisan se forge une sensibilité qui lui permet de bien appréhender tous ces paramètres.

1- La réaction de dépôt calcaire

L'eau charriant du calcaire dissous dépose le calcaire sur un moule, qui va donner une roche. Ceci se représente par la réaction chimique suivante :

L'art de la sculpture avec les fontaines pétrifiantes

Ca : calcium.
C : carbone.
O : oxygène.
H : hydrogène.

Le calcaire est une roche de formule CaCO3.

2- Le moule

Dans le livre que je possède sur le sujet, aucune mention n'est faite du travail initial du moule. Je sais que pour les figurines Warhammer Battle (qui sont en métal ou en plastique), le moule initial est fait sur résine, c'est un vrai travail de sculpteur !

Pour ce qui est de la sculpture avec les fontaines pétrifiantes, on fait usage de moules qui ont été moulés sur un modèle, modèle qui a été moulé sur un autre modèle, et ainsi de suite jusqu'au modèle initial dont on sait peu de choses.
Lors de ces moulages successifs, on utilise souvent une gomme d'origine végétale : la Gutta-Percha. C'est un matériau similaire au caoutchouc qui est issu d'un arbre proche de l'hévéa, Palaquium Gutta. Lorsqu'il est chaud, on peut le modeler aisément. Lorsqu'il est froid, il est plutôt solide. Attention, dès 13 °C c'est chaud, c'est pourquoi on travaille ce matériau de préférence en période hivernale.

Moulage d'une Gutta-Percha sur une matrice en cuivre.

Moulage d'une Gutta-Percha sur une matrice en cuivre.

3- L'échelle

Comment fait-on pour soumettre un maximum de moules à l'action de l'eau gorgée de calcaire ? Hé bien, on les dispose sur un échelle, un genre d'escalier.

L'art de la sculpture avec les fontaines pétrifiantes

Suffit-il de laisser les moules là et d'attendre ? Non ! La nature de l'eau n'est pas la même suivant l'endroit où on se trouve. On doit commencer par un dépôt de grains très fins en bas de l'échelle, afin de bien combler les petits interstices du moules, puis lorsque ce travail est fait, on place le moule plus haut, là où il y a de gros grains, pour que ça aille plus vite.

Il faut de 2 à 3 mois pour un objet à pétrifier, de 6 à 14 mois pour un moule.

4- La couleur

L'eau des fontaines pétrifiantes transporte des oxydes de fer, qui ont une couleur rouille. Si on place des copeaux de bois sur le trajet de l'eau, on peut lui ôter ses oxydes de fer et rendre les sculptures moins rouges. En modulant la quantité de copeaux de bois en amont de l'échelle, on module la couleur du résultat final.

5- La transmission du savoir

La sculpture par fontaines pétrifiantes est un art rare, que j'ai cherché ici à faire connaître. À notre connaissance, St Nectaire est le seul endroit au monde où cet artisanat est pratiqué. Peut-être est il pratiqué ailleurs, dans un recoin perdu de Chine, éventuellement.

Ce qui est sûr, c'est que cet artisanat doit se développer sous peine de disparaître complètement. Le seul maître artisan qui existe aujourd'hui, Éric PAPON, suit le choix de transmettre son savoir dans sa famille, de génération en génération. Peut-être serait-il plus sage de former quelques apprentis de familles extérieures afin de développer cet artisanat, sous peine de tomber à jamais dans l'oubli.

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Arts
commenter cet article
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 12:30

Je suis un sorcier qui se respecte, par conséquent il m'arrive d'inscrire des runes.

Runes !

Consommer et consumer. Pour ces deux mots, un seul équivalent en anglais : consume. Lorsqu'un riche achète un bien superflu, voiture de luxe ou pierre précieuse, s'anime en lui une pulsion destructrice, car il gaspille son argent. Il sait qu'il fout son argent en l'air. Il y avait près de chez moi un panneau lumineux incitant à acheter des choses inutiles. Fort du constat qui précède, j'ai donc inscrit sur son poteau une rune de flamme.

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Arts
commenter cet article
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 12:41

En passant devant le cinéma, j'ai vu tout un tas d'affiches pour des films. Ça ne m'attirait pas. Je ne voulais pas rester dans mon ignorance, rester là à critiquer plein de films que je n'ai pas vus, donc j'ai pris une place pour Sous les jupes des filles.

C'est un film qui raconte l'histoire de plusieurs femmes parisiennes aux personnalités très variées : mère de quatre enfants, tête d'une agence de sondage, paranoïaque, avocate... Le film commence en disant que le climat change, que les femmes changent, et que pour le climat, on sait que c'est de la faute des hommes1.

Le mot "tempête" qualifie bien ce film. Ce que disent les personnages... n'est pas cohérent. Il y a plein d'idées dans tous les sens, et le registre sexuel ferait sursauter plus d'un conservateur...

Le thème prédominant est le thème des femmes. C'est un film féministe au même titre que Germinal est un livre populiste : un film qui parle des femmes.

Je vais faire une petite liste des idées qu'il y a dans ce film. Attention, n'oubliez pas que ces idées partent dans tous les sens.

  • Les femmes qui ne tiennent pas leurs engagements ne le font pas forcément par méchanceté, mais par idiotie (J'avoue que j'ai du mal à me l'imaginer...)
  • On pourrait être ménopausée à 35 ans.
  • Les strings trop fins, on appelle ça "du fil dentaire" ^_^.
  • En amour, ce n'est pas l'âge qui compte, mais un peu quand même.
  • Un homme du film s'est fait tuer par sa femme. La raison c'est que cet homme utilisait son intelligence pour blesser les autres. Il cherchait le point faible, quelque chose de très personnel, et une fois qu'il l'avait trouvé, il attaquait la personne là-dessus.
  • Il existe des godemichets présentés comme une bague d'alliance : coffret, enveloppe sombre moelleuse, et puis une bague autour du godemichet.
  • On peut avoir un cancer du sein alors qu'on a des tout petits seins.

Je n'ai pas apprécié dans ce film le manque de tenue.

Il y a clairement une cause féministe... La blonde parano dit qu'elle défend une cause acquise par la lutte (la pilule).

Aspects positifs du film :

+ C'est très vivant, on ne s'ennuie pas.
+ La liberté sexuelle. Il arrive que l'on voit le sexe des personnages.
+ Un certain professionalisme, il faut avouer. Il n'y a pas de figurants parasites, les autorisations ont été obtenues pour filmer à tel ou tel endroit.
+ Le principe même de donner un aperçu de ce que se disent les femmes entre femmes. Il y a là une certaine intimité qui par la publication du film a été brisée, d'où le nom "Sous les jupes de filles".
+ Par moments, c'est franchement drôle... ^_^

Aspects négatifs du film :

- Une confusion effarante. Ce que disent les personnages n'est pas cohérent.
- Une légèreté que je qualifierais de pathologique. Ce manque de tenue, ce laisser-aller, ce "c pas grave" permanent fait que les incohérences, les maladresses et les inepties parsèment ce film à peu près du début à la fin. Je dois vous mettre en garde, cette attitude est dangereuse, à la fin on se dit "J'aime baigner dans mon bac à merde.".
- Il montre le mauvais exemple en reproduisant des travers de la culture française : hypocrisie, recherche du plaisir égoïste... Ça va peut-être vous choquer, mais depuis quelque temps j'ai compris que ma culture n'était pas celle de ce pays (^_^) .
- Un côté rebutant indéniable. C'est dommage qu'un film qui fasse fuir soit aussi un film qui défend la cause féministe.
- Tout se passe à Paris. Ah, les citadins... Ils croient qu'ils ont tout, alors qu'en fait ils ont rien.

J'aimerais conclure en parlant du féminisme.

Dans des pays pauvres comme l'Egypte, des femmes se font héler dans les autobus par des hommes. Les hommes qui les hèlent ne s'arrêtent pas là et n'hésitent pas à les violer sur la place publique.
À Mayotte, les parents ne laissent pas les filles sortir. On les laisse sortir quand elles sont adultes, accompagnées par leur homme.

Ce que je veux dire, c'est que traiter un sujet aussi important avec une telle légèreté ne fait qu'étioler, galvauder un problème que l'on devrait prendre au sérieux. Là est je pense, l'erreur de ce film : il fait fuir les gens, il est féministe, par conséquent il est contre-productif.

Comment défendre une cause sans faire fuir ?

Quand on veut convaincre une personne, on apporte un élément nouveau. Cet élément nouveau, incohérent avec ce qu'il y a déjà dans l'esprit de la personne, entrainera une sensation de gêne : c'est la dissonance cognitive.

dissonance schema
Schéma de la dissonance cognitive. V' est l'élément nouveau.

Ensuite, il y a deux possibilités : soit la personne intègre l'élément nouveau (introjection), soit elle le rejette (projection).

introjection schema projection schema 


Dans les deux cas, le cerveau s'adapte de façon à créer une cohérence.

Pour convaincre une personne, il faut utiliser la méthode douce et éviter la dissonance cognitive.

Notes :

1 : En vrai, le réchauffement climatique est la faute des Hommes. Écrire Homme avec une majuscule revient à écrire être humain.

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Arts
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 17:35

Pen of Chaos est un artiste français très prolifique, appartenant au milieu rôliste. Son oeuvre majeure est Le Donjon de Naheulbeuk, série audio où des aventuriers bons à rien poursuivent une quête en s'engueulant sans cesse.

Autour du Donjon de Naheulbeuk gravitent tout un tas d'autres oeuvres intéressantes, comme la pub pour les bonbons Chiantos.

Dans ce que je connais de l'oeuvre de Pen of Chaos (c'est-à-dire pas tant que ça !), il y a beaucoup d'humour, et il faut bien être un moine ou alors un Grenoblois de souche pour ne pas y être sensible. (Vous l'avez pas volé, les Grenoblois de souche, combien de fois je vous entend rire, en une journée ? Une en moyenne serait déjà au-dessus de la réalité.)

Le site est ici.


Je vous donne un aperçu  sympa :

 


Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Arts
commenter cet article
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 19:07

Dans le monde du numérique, il n'est pas rare de voir une pléthore de petits ajouts, modifications, se greffer sur un truc de base : c'est le cas avec Mozilla Firefox et les jeux de la série The Elder Scrolls.

Du coup m'est venue cette idée : pourquoi pas avec les oeuvres d'art ?
Pourquoi ne créerait-on pas des add-ons pour les films, les romans, les musiques ?

Je sais que ça se fait. Mais visiblement, ce n'est pas assez développé ; car si ça l'était, je serais au courant de l'existence d'une version modifiée du dernier tome de Harry Potter, car il faut le dire, ce tome est frustrant, il clot trop mal l'aventure !

D'où l'appel : sortez vos add-ons !

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Arts
commenter cet article
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 21:29

Alors que je fouillais dans mes affaires universitaires, j'ai retrouvé un charmant texte que j'éprouvais le besoin de partager. Il a été trouvé sur Internet, par ma mère il me semble. Il est attribué à l'écrivain de sexe féminin répondant au pseudonyme de George Sand. J'ignore si cette femme du XIXème siècle est bien l'auteure de ce texte, en tout cas, c'est une prouesse littéraire hilarante.
Cette lettre aurait été écrite par George Sand à Alfred de Musset. Maintenant, place... à la bête !

"Je suis très émue de vous dire que j'ai
bien compris l'autre soir que vous aviez
toujours une folle envie de me faire
danser. Je garde le souvenir de votre
baiser et voudrais bien que ce soit
là une preuve que je puisse être aimée
par vous. Je suis prête à vous montrer mon
affection toute désintéressée et sans cal-
cul, et si vous voulez me voir aussi
vous dévoiler sans artifice mon âme
toute nue, venez me faire une visite.
Nous causerons en amis, franchement.
Je vous prouverai que je suis la femme
sincère, capable de vous offrir l'affection
la plus profonde comme la plus étroite
amitié, en un mot la meilleure preuve
que vous puissiez rêver, puisque votre
âme est libre. Pensez que la solitude où j'ha-
bite est bien longue, bien dure et souvent
difficile. Ainsi en y songeant j'ai l'âme
grosse. Accourez donc vite et venez me la
faire oublier par l'amour où je veux me
mettre.

Maintenant, on recommence la lecture en sautant une ligne sur deux."

Repost 0
Published by Bête spatio-temporelle - dans Arts
commenter cet article

Présentation

  • : L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • L'étoile du marin, site web de Corentin CHAROUSSET
  • : Sciences humaines, exactes ou naturelles, philosophie, politique, arts... Je vous emmène sur les flots dans un voyage aux mille escales, avec toujours le même objectif dans la longue-vue : l'étoile du marin, ou l'idéal qui anime l'homme qui a de l'espoir.
  • Contact

Recherche